Le passage de Gerardo Bruna avec le Fury aura été marqué par les blessures.

Le Fury libère Bruna

Blessé plus souvent qu’à son tour durant sa carrière qui devait être prometteuse, Gerardo Bruna a été libéré par le Fury d’Ottawa jeudi.

Ancien espoir du Real Madrid en Espagne et de Liverpool en Angleterre, Bruna avait même été surnommé le «Messi de Madrid» quand il s’était enrôlé avec l’académie du Real Madrid dès l’âge de 11 ans. Bruna lui-même n’a jamais été à l’aise avec ce surnom qui lui avait été donné par les médias en bas âge. 

Natif de l’Argentine, Bruna n’aura jamais atteint son plein potentiel. Il était débarqué à Ottawa en 2016, mais les blessures ont ralenti sa progression pendant ses trois saisons avec le Fury. 

Cette saison, le milieu de terrain de 27 ans n’avait participé qu’à cinq rencontres sur une possibilité de 22. 

Enfin rétabli depuis quelques semaines, il avait été laissé de côté par l’entraîneur-chef Nikola Popovic. 

Le Fury l’a libéré jeudi afin qu’il puisse se trouver une autre équipe ailleurs afin de poursuivre sa carrière. Limité à 37 matches en presque trois saisons, il a inscrit un seul but. 

Le Fury dispute son prochain match à Nashville vendredi soir.