Le Fury d’Ottawa a encaissé le pire revers à domicile de son histoire, vendredi soir à la Place TD.

Le Fury humilié à domicile par les Riverhounds de Pittsburgh

Le Fury a adopté les couleurs et les rayures des 67’s pour la première et probablement dernière fois de son histoire, vendredi soir, à la Place TD.

L’équipe de soccer de la grande famille d’OSEG a subi sa pire défaite à domicile en six saisons à Ottawa, s’inclinant 4-0 aux mains des Riverhounds de Pittsburgh. Il s’agissait aussi de seulement son deuxième revers en championnat de la USL en 2019 devant ses partisans.

Rien ne laissait présager pareil résultat entre ces deux équipes qui bataillent pour une place dans le top 4 de la conférence Est.

Ajoutez à cela que le Fury avait gagné ses deux parties précédentes.

« Nous n’avons pas respecté notre plan de match dès le début et nous en avons payé le prix », a reconnu Maxim Tissot, auteur de deux des huit tirs des siens.

Les Riverhounds ont frappé tôt et fort, marquant lors de la deuxième minute de jeu. Un ancien du Fury, Steevan Dos Santos, a poussé le ballon à la droite du gardien Callum Irving.

L’attaquant capverdien, qui a l’habitude de célébrer ses buts de façon inusitée, s’est contenté de recevoir les félicitations de ses coéquipiers. Dos Santos a continué à s’amuser sur son ancien terrain de jeu, préparant ensuite les deux buts de Neco Brett à la 11e puis 34e minute.

C’était déjà 3-0. Tout ça gracieuseté de Dos Santos, qui avait été le meilleur buteur d’Ottawa en 2017 avant de se joindre à Pittsburgh l’hiver dernier.

« Ils (Riverhounds) ont marqué sur nos erreurs. C’est aussi simple que ça », a fait valoir Tissot.

Le point d’exclamation pour les visiteurs est survenu à la 86e minute quand l’attaquant du Fury, Aidan Daniels, a perdu le ballon au milieu du terrain. Un joueur des Riverhounds, Sammy Kahsai, a profité du revirement pour marquer sur un tir d’une quarantaine de verges. Une séquence sur laquelle Irving a mal paru.

Plus de 5500 amateurs ont assisté à ce rare revers du Fury qui disputera maintenant ses trois prochains matches en huit jours sur la route. Son premier arrêt est prévu mercredi prochain au Missouri contre le Saint Louis FC.

« Un long voyage qui sera crucial pour notre saison avec si peu de matches à disputer », a affirmé Tissot.

« Un grand défi nous attend, a ajouté pour sa part l’entraîneur-chef Nikola Popovic. Nous serons privés de deux de nos buteurs, Christiano François et Mour Samb. Ça rendra ce séjour encore plus difficile. Mais en même temps, c’est l’occasion pour des joueurs de profiter de ces absences pour faire leur place dans l’alignement. »

François ira disputer deux matches internationaux pour l’équipe nationale d’Haïti. Quant à Samb, il se remet toujours d’une fracture à un pied.

« Il en a encore pour au moins un mois », a indiqué Popovic plus tôt cette semaine.