Le Fury d'Ottawa affrontait les Rhinos à Rochester, samedi.

Le Fury freiné par les Rhinos

Il faudra attendre au moins un autre match pour que le retour au jeu de quelques attaquants d'expérience profite au Fury d'Ottawa.
Pour la première fois en plus d'un mois, la troupe de Paul Dalglish a été blanchie 1-0 à Rochester samedi même si Carl Haworth a pris part à un premier match cette saison et que le striker Steevan Dos Santos effectuait un retour au jeu après avoir raté trois matches. Le premier a fait son entrée à la 59e minute. Le deuxième a été remplacé au même moment par Tucker Hume.
Meilleur compteur du Fury en 2016, Howarth a failli avoir un impact immédiat lorsqu'il a tiré directement contre la barre horizontale alors qu'il avait réussi à se faufiler dans la surface de réparation à la 70e minute. Cinq minutes plus tard, Tucker Hume s'est échappé après avoir été servi par Ryan Williams. Son tir a déjoué le gardien Tomas Gomez, mais l'officiel a signalé un hors-jeu contesté par Paul Dalglish.
« En première demie, c'est comme si nos récents succès nous avaient rendus complaisants, mais nous avons été fantastiques en deuxième demie. Il faut prendre le positif de cette demie : le but refusé et la barre horizontale. Il faudra jouer comme ça pendant 90 minutes pour avoir du succès dans cette ligue », a commenté l'entraîneur-chef.
Les Rhinos ont pris l'avance 1-0 à la 19e minute de jeu quand Ryan Felix a placé une tête derrière Callum Irving à partir d'un corner de Kenardo Forbes. Ils ont ensuite résisté aux attaques répétées du Fury qui ont mis beaucoup de pression sur l'équipe locale pendant le rester du match. Rochester (5-1-5) a ainsi étiré sa séquence sans défaite à huit parties. Quant à elle, la série de quatre matches sans revers d'Ottawa (4-4-4) a pris fin.
Le Fury pourra toutefois se racheter très rapidement alors qu'il sera l'hôte de son premier match des écoliers mardi avant-midi (11 h) à la Place TD. Il accueillera Orlando City B.