Les hommes de Paul Daglish ont ainsi chassé leurs démons sur le terrain de la Place TD en signant une spectaculaire victoire de 5-3 devant 4294 partisans sous un chaud soleil de mai.

Le Fury explose avec cinq buts

Toujours à la recherche de son premier but à domicile dans la saison régulière de la USL, le Fury d'Ottawa tenait les Kickers de Richmond exactement là où il le voulait samedi après-midi.
OK. Peut-être pas. Après tout, comment allait-il répondre à Alhaji Kamara, qui venait d'inscrire un rare tour du chapeau pour les Kickers ?
Avec une explosion soudaine de cinq buts bien sûr !
Les hommes de Paul Daglish ont ainsi chassé leurs démons sur le terrain de la Place TD en signant une spectaculaire victoire de 5-3 devant 4294 partisans sous un chaud soleil de mai. Ces cinq buts représentent un nouveau record d'équipe. Et dire que Ryan Williams aurait pu ajouter un sixième but si le gardien Matt Turner n'avait pas bloqué son pénalty à la 73e minute.
Depuis le début de la saison 2017, le Fury (3-3-3) avait bien fait à la maison en signant des victoires de 1-0 contre le FC Edmonton et de 2-1 contre le FC Toronto dans le cadre du championnat canadien des clubs de soccer, mais il n'avait pas encore gâté ses partisans avec un but après ses trois premiers matches locaux de la saison régulière de la USL.
Tout cela a changé samedi avec un doublé de Sito Seoane dès la première demie. Le Floridien de 28 ans a maintenant marqué quatre buts à ses cinq derniers matches. C'est justement lui qui avait inscrit le but vainqueur contre le FC Toronto quelques jours plus tôt.
« Nous avons effectué quelques changements récemment et on me demande d'appuyer l'attaque davantage. L'attaque, c'est ma position naturelle. J'ai toujours été un marqueur. Je ne fais que suivre les instructions des entraîneurs et j'en suis bien content », a expliqué celui qui avait donné une avance de 2-1 aux siens en première demie.
Les Kickers (2-5-4) n'avaient pas dit leur dernier mot puisque Kamara a enfilé ses deuxième et troisième filets aux 46e et 58e minutes pour donner l'avance 3-2 aux visiteurs au début de la deuxième demie. Cette avance allait être de courte durée puisque le capitaine Lance Rozeboom a égalé à la marque 3-3 à la 69e minute. Cinq minutes plus tard, Tucker Hume a inscrit le but de la victoire.
Puis, le jeune Jimmy-Shammar Sanon, prêté par l'Impact de Montréal pour la saison 2017, a inscrit le but d'assurance pendant les arrêts de jeu. C'était son premier but dans l'uniforme du Fury.
Cette troisième victoire consécutive (en incluant le match du championnat canadien contre Toronto) a propulsé le Fury au sixième rang de la USL après les matches de la journée de samedi. Les équipiers de Paul Dalglish ont maintenant inscrit 14 buts à leurs cinq derniers duels. Même s'il n'était pas inquiet après avoir encaissé trois blanchissages de suite à domicile, l'entraîneur-chef commençait à avoir hâte de voir la récompense qui devait venir avec le travail acharné de ses joueurs depuis quelques semaines.
« Depuis mon arrivée en poste, ma mission, c'est d'amener cette équipe à marquer des buts pour offrir du jeu spectaculaire à nos partisans. Ça peut prendre du temps, mais je vois que nous créons dorénavant des chances avec constance depuis quelques matches. Un match de huit buts, c'est excitant pour tout le monde ! Et ce groupe de joueurs ne cesse pas de me surprendre. Chaque semaine, il donne tout ce qu'il a. Ce sont des bagarreurs. C'est une autre grosse victoire pour nous contre une très bonne équipe qui accorde généralement peu de buts. »
Le Fury va maintenant prendre quelques jours pour refaire ses forces parce que mercredi, au BMO Field de Toronto, ils disputeront la deuxième manche de la demi-finale du championnat canadien. Après 90 minutes, il mène 2-1, mais le FC Toronto devrait faire jouer ses meilleurs éléments devant ses partisans. Bon premier dans la MLS, le FC Toronto a signé un gain de 5-0 samedi contre le Crew de Columbus.