Rassemblée pour la première fois de la saison 2019, toute l’équipe du Fury d’Ottawa était au dôme de l’école secondaire Louis-Riel vendredi pour annoncer le lancement d’un nouveau programme communautaire.

Le Fury de retour au boulot

La récréation est terminée chez le Fury d’Ottawa. À quelques jours de l’ouverture de son camp d’entraînement de sa prochaine saison dans la USL, l’équipe s’est rassemblée pour la première fois au dôme de l’école secondaire Louis-Riel vendredi après-midi.

L’objectif était d’annoncer la mise en place d’un nouveau programme d’affiliation et de mentorat auprès de 11 clubs de soccer mineur de la région d’Ottawa-Gatineau, dont ceux de l’Académie de Louis-Riel et de l’Association de Gatineau.

Grâce à ce partenariat, les clubs recevront la visite régulière des joueurs et entraîneurs du Fury afin de parfaire leurs habiletés. Le club professionnel espère que cette tribune permettra à des joueurs de la région d’adhérer à ses rangs comme le Gatinois Maxim Tissot ainsi que les Ottaviens Jamar Dixon et Jadon Vilfort ont pu le faire jusqu’à maintenant.

« Ce genre de programme n’existait pas quand j’étais jeune, a expliqué Maxim Tissot. J’ai dû m’exiler à Laval à 14 ans pour joindre un programme sport-études. S’il y avait eu cette option à Ottawa, j’aurais sûrement exploité cette avenue-là. Il n’y a pas de plus grand honneur que de grandir ici et de pouvoir jouer pour l’équipe professionnelle de sa ville. »

Du pain sur la planche

Onze des 12 joueurs sous contrat du Fury étaient donc sur place en prévision de l’ouverture officielle du camp d’entraînement lundi. Seul le défenseur Nana Attakora manquait à l’appel. En excluant Maxim Tissot, qui récupère encore d’une opération à un genou, l’entraîneur-chef Nikola Popovic aura seulement 10 joueurs sous la main pour commencer à établir les bases d’une équipe qui voudra accéder aux séries de la USL pour la première fois en trois ans.

C’est peu, mais à pareille date l’an dernier, le Fury avait 14 joueurs sous contrat et le directeur général Julian De Guzman pense pouvoir ajouter jusqu’à cinq joueurs à son alignement d’ici à ce que le club commence son entraînement sur le terrain le 4 février.

La semaine prochaine, la direction va se concentrer sur des rencontres d’équipe et individuelles pour discuter de la philosophie, l’approche et les attentes du club.

Joueurs prêtés de la MLS

« Je poursuis mes efforts pour ajouter des joueurs importants à notre club. Quand nous sauterons sur le terrain le 4 février, nous devrions avoir entre 15 et 18 joueurs. Nous aurons aussi des joueurs à l’essai jusqu’au 20 février quand nous partirons en Floride pour compléter notre préparation. Nous devrons alors prendre des décisions parce que d’ici là, nous aurons également des joueurs en prêt de l’Impact de Montréal, du FC Toronto et des Whitecaps de Vancouver », a dit De Guzman.

Ce dernier s’attend à ce que le Fury débute sa saison avec une formation de 23 à 25 joueurs.

De Guzman espère aussi annoncer la venue d’un joueur clé d’ici mercredi prochain.

« Nous sommes rendus à l’étape où nous n’attendons que le résultat des tests médicaux. Il s’agit d’un joueur très important, qui a déjà gagné un championnat dans la USL et qui a amené ses clubs aux séries à tout coup parce qu’il est capable de faire la différence. Il devrait évoluer dans la MLS. Son problème, c’est qu’il a le statut de joueur étranger. »

Le directeur général ne veut pas agir trop vite pour remplir son alignement. Il préfère s’assurer de mettre la main sur un joueur qui cadrera avec son style de jeu.