Jamar Dixon n’a pas de marge de manœuvre sur cette séquence du match de samedi à Memphis où le Fury a été tenu en échec.

Le Fury blanchi 2-0 à Memphis

Trois jours après avoir obtenu son laissez-passer pour la demi-finale du Championnat canadien de soccer dans un match émotif contre les Wanderers de Halifax à la Place TD, le Fury d’Ottawa a donné l’impression d’être un club fatigué à Memphis samedi soir.

Les occupants du Autozone Park en ont profité pour inscrire une victoire de 2-0 aux dépens des hommes de Nikola Popovic. Le 901 FC a d’abord inscrit son premier but à la 59e minute à partir d’un corner où le ballon a dévié sur le défenseur Thomas Meilleur-Giguère avant d’aboutir derrière Callum Irving. Trois minutes plus tard, Adam Najem a ajouté le but d’assurance.

Maxim Tissot a fait son entrée dans le match en remplaçant Jérémy Gagnon-Laparé à la 64e minute, mais sa plus longue sortie de la saison n’a pas permis au Fury de combler l’écart.

Même s’ils ont contrôlé le ballon pendant 66 % de la partie et dominé la colonne des tirs 15-10, les visiteurs n’ont pas été en mesure d’acheter un but, au grand plaisir des 6614 spectateurs dans les gradins.

« Il m’a semblé que nous avons contrôlé la majorité du match. Ils (Memphis) n’ont pas créé beaucoup d’occasions de marquer, mais nous nous sommes mêlés dans des couvertures de joueurs dans deux moments clés et ça nous a coûté deux buts. Il faut apprendre de ces erreurs et revenir plus fort. Nous n’avons pas beaucoup à corriger, mais il faut s’assurer de ne pas perdre notre concentration dans certains moments d’un match. À ce niveau, on ne peut pas se permettre de perdre cette concentration. Ce soir, ça nous a coûté trois points », a expliqué Nikola Popovic.

Quatorzième dans la conférence de l’Est de la USL, le Memphis 901 FC (4-9-6) a signé sa quatrième victoire de la saison. Le Fury (8-4-8) a quant à lui encaissé une quatrième défaite en 22 matches. Il occupe toujours le septième rang de la conférence à cinq points du quatrième rang, mais avec un match en main sur le North Carolina FC.

« Ce soir, nous n’avons pas perdu. Nous avons juste manqué de temps. Les gars se sont battus jusqu’à la fin. Des moments comme ceux-ci vont arriver au soccer. Nous avons toutes les raisons de demeurer confiants », a ajouté Popovic, qui avait cédé le brassard du capitaine à Charlie Ward en début de match puisque Carl Haworth était sur le banc.

Parce que le Fury traverse un segment occupé de son calendrier, Haworth a été lancé dans la mêlée qu’à la 60e minute. Quant au milieu de terrain étoile Wal Fall, il a fait le voyage à Memphis même si son épouse a donné naissance à un premier enfant mercredi.

La troupe de Nikola Popovic pourra mieux se préparer pour son prochain match vendredi à la Place TD. Elle aura enfin quelques jours pour se reposer et reprendre l’entraînement habituel avant d’accueillir le Birmingham Legion FC (6-10-4).