Le Fury disputera son prochain match à Edmonton mercredi.

Le Fury arrache un point aux Rowdies

Pour la quatrième fois en cinq matches, le Fury d'Ottawa n'a pas accordé de but à son adversaire.
La troupe de Paul Dalglish n'a pas touché le fond du filet non plus samedi après-midi, mais compte tenu de la domination des Rowdies de Tampa Bay sous la pluie qui déferlait sur le stade de la Place TD, elle sera contente d'avoir empoché un point dans un verdict nul de 0-0. Pour le Fury (1-2-3), il s'agit d'un point à saveur de victoire. C'était tout le contraire du premier match de la saison à Ottawa contre le FC Toronto où le club avait eu l'impression d'avoir perdu un match tellement il avait dominé le duel qui s'était terminé 0-0.
Même si les visiteurs ont dû se priver de leur joueur vedette Joe Cole qui se sentait malade avant le match, ils ont amorcé la rencontre sur les chapeaux de roue. Dès la quatrième minute, Justin Chavez croyait avoir ouvert la marque, mais l'officiel a jugé qu'il avait été hors jeu sur la séquence qui a mené à son but.
Les Rowdies (4-2-2) ont été très menaçants dans les 10 premières minutes de jeu, mais la tempête a fini par passer même si les averses, elles, ne se sont jamais dissipées. D'ailleurs, la majorité des 3840 partisans qui s'étaient procuré des billets pour ce match se sont prévalus de leur droit de rester dans le confort de leurs foyers.
Les statistiques finales ne sont pas un bon indicateur de l'allure de la rencontre. Les deux équipes ont décoché seulement deux tirs cadrés et les Rowdies ont eu la possession du ballon pendant 53 % du match. Les meneurs de la conférence de l'Est de la USL ont toutefois tenté neuf tirs au filet contre cinq pour le Fury.
Le match a marqué la rentrée de Michael Salazar, prêté par l'Impact de Montréal afin de lui permettre de jouer davantage. Comme la plupart des joueurs, il a éprouvé de la difficulté à se démarquer sur un terrain détrempé où les ballons effectuaient des bonds imprévisibles. Il s'est retrouvé au sol plus souvent qu'à son tour, mais il a généré quelques bonnes attaques.
Blessé depuis son acquisition par le Fury en 2016, Kyle Venter a également amorcé un premier match à la défense. Il s'est bien tiré d'affaire.
Le Fury disputera son prochain match à Edmonton mercredi. Il s'agira de la deuxième manche du Championnat canadien des clubs professionnels. Ottawa est en avance 1-0 après 90 minutes de jeu.