L’Allemand Wal Fall se joindra au Fury d'Ottawa.

Le Fury a son mur allemand

Le Fury d’Ottawa ne s’est jamais relevé du départ de son capitaine Richie Ryan après sa présence en finale de la NASL en 2015.

Voulant à tout prix retrouver sa place dans les séries éliminatoires, la direction du club a dégagé les fonds pour se construire un mur au centre du terrain.

Mercredi après-midi, le directeur général Julian De Guzman a annoncé la mise sous contrat de l’Allemand Wal Fall, un des agents libres les plus convoités de la USL. Débarqué dans la ligue en 2016, le colosse de 6’3’’ a amené ses équipes en séries à chacune de ses trois saisons en Amérique du Nord.

« Wal, c’est un de nos meilleurs coups depuis très longtemps. Plusieurs clubs étaient à ses trousses. Il était dans notre mire à l’époque de Paul Dalglish. Il n’est peut-être pas le marqueur que les gens attendent à l’attaque, mais sa présence physique, ses qualités techniques et sa grande précision dans sa distribution de passes va aider notre club à générer beaucoup d’occasions de compter. Pour construire des jeux, il est parmi les meilleurs de notre ligue », a avancé Julian De Guzman.

Le milieu de terrain de 26 ans s’alignait avec le FC St-Louis en 2018 où il a marqué cinq buts en 22 matches. En 2016 et 2017, il avait été un membre important des Rhinos de Rochester où il avait inscrit 13 buts en 53 matches. Les Rhinos avaient toujours été une puissance de la USL avant de fermer boutique l’an dernier. En 2017, Fall avait été leur joueur par excellence.

Là-bas, il avait été coéquipier de Cristiano François, un autre nouveau joueur chez le Fury.

« Ils se connaissent bien et ils ont eu du succès ensemble à Rochester. Nous voyons Fall à la position numéro 10, sur la ligne médiane, mais plus près du but adverse. L’autre nouveau, Charlie Ward, serait à la position numéro six qu’occupait Richie Ryan. Il a un peu plus de jambes et peut couvrir un peu plus d’espace, donc il va jouer moins profondément que Richie à l’époque », a indiqué De Guzman.

En trois saisons dans la USL, les équipes où Fall a géré le centre du terrain ont compilé un dossier de 41-21-34. En séries, St-Louis a été éliminé au premier tour en 2018 et les Rhinos se sont inclinés en deuxième ronde en 2016 et 2017, chaque fois contre les éventuels champions.

La saison dernière, Wal Fall a été le troisième meilleur passeur parmi tous les joueurs de milieu de terrain de la USL avec un pourcentage de réussite de 87 %. Ce niveau de précision au centre du terrain dépasse largement la moyenne de la ligue.

« S’il n’avait pas le statut de joueur étranger, Wal évoluerait dans la MLS. D’ailleurs, il est connu des clubs de cette ligue. Il est extrêmement solide sur le ballon. Il le perd rarement. Son niveau d’exécution est très élevé. C’est un joueur qui a la capacité de changer l’allure d’un match », a ajouté De Guzman au sujet de sa nouvelle addition.

Né à Francfort, Fall est le cousin de Jermaine Jones, qui a porté les couleurs des États-Unis à la Coupe du monde de 2010. Jones avait la double citoyenneté allemande et américaine. Il a joué trois matches pour l’équipe nationale d’Allemagne avant d’aller rejoindre l’équipe américaine qu’il a représentée dans 69 matches internationaux.

Avant de traverser l’Atlantique, Wal Fall avait joué professionnellement en Allemagne et en Autriche. Il est le 13e joueur à s’entendre avec le Fury en vue de la prochaine saison.