Le championnat canadien constitue toujours un des points saillants de la saison du Fury.

Le Fury a rendez-vous avec Halifax

Le Fury d’Ottawa connaît désormais l’identité de son premier adversaire, au championnat canadien de soccer 2019.

Il s’agit de l’équipe qui représente les provinces de l’Atlantique dans la Première ligue canadienne (CPL), les Wanderers de Halifax.

Ces derniers ont vaincu Winnipeg, au tour précédent.

Le championnat canadien constitue toujours un des points saillants de la saison du Fury. C’est encore plus vrai, cette année.

Les dirigeants du Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) se sont battus pour conserver leur place dans la United Soccer League (USL), malgré l’arrivée de la CPL.

Il sera crucial pour eux de bien paraître, lorsqu’ils seront confrontés aux formations du nouveau circuit rival.

Nikola Popovic ne veut pas penser à ce duel tout de suite. « Je ne sais à peu près rien d’eux. Je sais qu’ils alignent quelques joueurs qui ont déjà évolué dans notre ligue. Dans notre culture d’équipe, il est important de vivre dans le moment présent. Nous ne pouvons pas nous permettre de penser au futur. Nous ne pouvons rien changer au passé. Le défi le plus important est celui qui se trouve devant nous. »

Le Fury devra jouer six matches avant de croiser les Wanderers sur son chemin, le mercredi 10 juillet prochain. « J’aurai le temps d’étudier leurs tendances dans le prochain mois », dit Popovic. » Sylvain St-Laurent, Le Droit

Fury

Le Fury gagne en prolongation

Il fallait que le Fury d’Ottawa rentre à la maison pour renverser la vapeur.

Avec enfin un peu de chance de son côté, il a mis fin à sa séquence de quatre revers consécutifs quand Wal Fall a profité d’un pénalty à la 90e minute de jeu pour renverser les Rowdies de Tampa Bay 1-0 devant une foule annoncée à 3200 spectateurs à la Place TD mercredi soir.

Fury

Voyage infructueux pour le Fury

La saignée se poursuit pour le Fury d’Ottawa. Pour la première fois depuis 2014, il a été défait dans un quatrième match de suite.

Son voyage infructueux de trois matches s’est soldé par un revers de 2-0 contre le Indy Eleven devant 9047 spectateurs au stade Lucas Oil mercredi soir. Encore une fois, les Ottaviens ont accordé un but tôt dans le match. Cette fois, c’est l’œuvre d’Ayoze Garcia qui a placé les visiteurs en position vulnérable dès la sixième minute. Garcia a déjoué Callum Irving une deuxième fois à la 55e minute pour assurer la victoire au Eleven (16-5-5), un club qui s’en va dans la direction opposée du Fury (10-8-9). Invaincu à ses 22 derniers matches à domicile, il a rejoint le Red Bull-2 de New York en première position de la conférence de l’Est de la USL avec les trois points de la victoire.

Fury

Le Fury s’enlise à Atlanta

Rien ne va plus chez le Fury d’Ottawa. Pour la première fois de la saison 2019, la troupe de Nikola Popovic a plié l’échine dans un troisième match de suite.

Cette fois, les Ottaviens ont perdu 3-2 samedi soir contre le Atlanta United-2, un club de fond de classement de la USL. Assurément, quelque chose ne tourne pas rond dans la préparation de l’équipe.

Fury

Autre revers pour le Fury

La pire défaite de l’histoire du Fury à domicile vendredi dernier a laissé des traces.

Après une raclée de 4-0, le 11 Ottavien n’a pas pu se relever mercredi soir à Saint-Louis où il a été victime d’un but à 10 minutes de la fin du match pour s’incliner par la marque de 1-0. Pourtant, le 24 août dernier, le Fury avait battu ce même St-Louis FC 2-1 à la Place TD.

Fury

Le Fury humilié à domicile par les Riverhounds de Pittsburgh

Le Fury a adopté les couleurs et les rayures des 67’s pour la première et probablement dernière fois de son histoire, vendredi soir, à la Place TD.

L’équipe de soccer de la grande famille d’OSEG a subi sa pire défaite à domicile en six saisons à Ottawa, s’inclinant 4-0 aux mains des Riverhounds de Pittsburgh. Il s’agissait aussi de seulement son deuxième revers en championnat de la USL en 2019 devant ses partisans.

Fury

Le nouveau buteur du Fury se met en marche

Il a été embauché pour son flair offensif. Il s’exprime dans un excellent français et il parle à sa maman avant chaque partie depuis le début de sa carrière dans les rangs pros en 2016.

Hadji Barry disputera déjà son sixième match dans l’uniforme du Fury, vendredi soir, face aux Riverhounds de Pittsburgh à la Place TD. Il a inscrit un premier but avec sa nouvelle équipe, samedi dernier, dans le gain de 2-1 contre le Saint Louis FC.

Fury

Carl Haworth fête et marque

Le Fury a fêté son capitaine avant le match. Puis le capitaine a remercié sa fidèle équipe en la menant vers une autre victoire, samedi, à la Place TD.

Carl Haworth a marqué un huitième but dans un gain de 2-1 contre le Saint-Louis FC devant 5504 amateurs. Il a secoué les cordages sur un coup franc à la 10e minute de jeu.

Fury

Changement payant pour Haworth et le Fury

L’exploit est passé sous silence ou presque la semaine dernière lorsque le Fury a joué la semaine dernière contre le Toronto FC.

Le capitaine Carl Haworth a disputé son 150e match en carrière dans l’uniforme rouge et noir. Il ne dirait pas à un gros gâteau de la part de ses patrons ou ses coéquipiers pour souligner cette étape importante.

Fury

Christiano François honoré par la USL

Un attaquant du Fury s’est taillé une place mardi au sein de l’équipe de la semaine de la USL. Christiano François avait récolté un but et une aide dans un gain de 3-1, samedi, contre le Loundon United FC.

La recrue a aussi complété trois dribles sur cinq en plus de décocher cinq tirs dans cette partie. Le rapide haïtien totalise sept buts en 22 matches réguliers à sa première saison à Ottawa.

Fury

Le Fury victorieux en Virginie

Éliminé en demi-finale du Championnat canadien de soccer professionnel mercredi, le Fury FC d’Ottawa a fait un retour en force dans sa propre ligue, la USL, en allant défaire le Loudoun United FC 3-1 samedi soir au stade Segra Field de la Virginie.

La troupe de l’entraîneur Nikola Popovic ne s’est pas laissée abattre quand la formation locale a ouvert le pointage dès la première minute de jeu par l’entremise de Gordon Wild. Elle a répliqué en comptant les trois buts suivants, ceux de Kevin Oliveira à la 23e minute et de Christiano François à la 30e minute de la première demie, alors que Carl Haworth a ajouté un but d’assurance en deuxième demie (74e minute). Pour François et Haworth, il s’agissait chacun de leurs septièmes buts de la saison, égalant Wal Fall pour le sommet au sein du club.

Fury

Championnat canadien de soccer: le Fury blanchi à Toronto

Le Fury FC d’Ottawa avait besoin d’ouvrir le jeu pour revenir de l’arrière lors du match retour de sa demi-finale du Championnat canadien de soccer professionnel contre le Toronto FC mercredi soir au BMO Field de la Ville-Reine.

Tirant de l’arrière 0-2 après sa défaite de mercredi dernier dans la capitale nationale, la troupe de l’entraîneur Nikola Popovic a cependant vu ses adversaires prendre les devants tôt dans la rencontre grâce au premier des deux buts de Nick DeLeon à la 14e minute et elle ne s’en est pas remis, les Torontois remportant un gain de 3-0 devant leurs partisans.

Fury

Match contre le Toronto FC: pas de pression sur le Fury

Le Fury FC d’Ottawa va prendre l’autobus en direction de la Ville-Reine mardi pour aller jouer le match retour de sa demi-finale du Championnat canadien de soccer professionnel contre le Toronto FC.

À bord du véhicule nolisé, il y aura un passager de moins : la pression de l’emporter ne sera pas là pour le club de la USL face à un club de la MLS, la première division nord-américaine, qui a pris les devants 2-0 avec sa victoire de mercredi dernier à la Place TD.

Fury

Le FC Toronto mène par deux contre le Fury

Qualifié pour la quatrième année de suite pour les demi-finales du Championnat canadien de soccer, le Fury d’Ottawa aura du pain sur la planche pour accéder à la première finale de son histoire.

Vaincu 2-0 par le FC Toronto avec un but dans les arrêts de jeu mercredi soir à la Place TD, le « 11 » ottavien aura une pente abrupte à remonter dans la deuxième manche de ce duel mercredi prochain au stade BMO.

Fury

Malgré les débuts de Hadji Barry, le Fury fait match nul

Tout y était. Un net avantage dans les occasions de marquer. Le temps de possession du ballon. Un carton rouge de l’équipe adverse à la 78e minute. Même le nouveau marqueur du Fury d’Ottawa, Hadji Barry, a fait son entrée plus tôt que prévu dès le début de la mi-temps.

Malgré tout, le Fury n’a pas pu tirer profit de cette recette gagnante et il a dû se contenter d’un match nul de 0-0 contre le Legion de Birmingham devant 4015 spectateurs à la Place TD vendredi soir.

Fury

Hadji Barry: une rentrée hautement anticipée

Il y a de la fébrilité dans l’air à la Place TD depuis quelques jours.

Le Fury vient de s’approprier du meilleur marqueur de son histoire. Hadji Barry débarque à la Place TD avec une feuille de route impressionnante de 31 buts en 60 matches de la USL. Le Guinéen/Américain va faire ses débuts vendredi soir pour la visite du Legion de Birmingham.

Fury

Un marqueur prolifique pour le Fury

Après 20 matches de la saison régulière dans la USL, le Fury d’Ottawa n’a été défait que quatre fois.

Le club a toujours visé le top-4 de sa conférence en 2019. Mardi après-midi, il s’est donné les outils pour faire un pas de plus. Il veut un championnat.

Fury

Le Fury blanchi 2-0 à Memphis

Trois jours après avoir obtenu son laissez-passer pour la demi-finale du Championnat canadien de soccer dans un match émotif contre les Wanderers de Halifax à la Place TD, le Fury d’Ottawa a donné l’impression d’être un club fatigué à Memphis samedi soir.

Les occupants du Autozone Park en ont profité pour inscrire une victoire de 2-0 aux dépens des hommes de Nikola Popovic. Le 901 FC a d’abord inscrit son premier but à la 59e minute à partir d’un corner où le ballon a dévié sur le défenseur Thomas Meilleur-Giguère avant d’aboutir derrière Callum Irving. Trois minutes plus tard, Adam Najem a ajouté le but d’assurance.

Fury

De Guzman rêve à une finale inédite pour le Championnat canadien

Et si c’était l’année où le Fury d’Ottawa passait en finale du Championnat canadien de soccer ?

Pour la première fois en six ans, le chemin semble s’ouvrir devant lui. Les Whitecaps de Vancouver se sont fait surprendre par le Cavalry de Calgary mercredi soir. 

Le géant de la MLS est tombé devant un nouveau-né de la CPL.

Fury

Le Fury passe en demi-finale

L’enjeu était important, mais pendant 45 bonnes minutes, le Fury d’Ottawa n’a pas répondu « présent ».

Pendant cette première demie, l’équipe locale a redonné espoir aux Wanderers de Halifax dans ce duel des quarts de finale du Championnat canadien de soccer.

Fury

Des Wanderers à achever pour le Fury

Il y a des scénarios plutôt étranges à l’étape des quarts de finale du Championnat canadien de soccer professionnel.

Unique club de la USL inscrit dans la compétition nationale, le Fury d’Ottawa est aussi le seul à avoir gagné son premier match contre son adversaire de la CPL. Montréal et Vancouver, les deux clubs de la MLS largement favoris pour s’affronter en demi-finale, n’ont pu faire mieux que des matches nuls de 2-2 et 0-0 contre le York 9 et le Cavalry de Calgary, deux autres membres de la nouvelle CPL.

Fury

Popovic sans pitié pour son « ex », les Rangers de Swope Park

Il avait encensé son ancienne équipe de la USL toute la semaine, mais un coup sur le terrain, Nikola Popovic a été sans pitié pour les Rangers de Swope Park samedi soir.

En déployant sa meilleure formation possible sur le gazon artificiel de la Place TD afin d’aller chercher les trois points de la victoire, le Fury d’Ottawa n’a fait qu’une bouchée des finalistes de la USL en 2016 et 2017 avec un gain convaincant de 4-0.

Fury

Popovic affrontera ses anciennes amours

Ce sera un petit match routinier pour tout le monde... Sauf pour Nikola Popovic.

Le Fury d’Ottawa s’apprête à recevoir la visite des Rangers de Swope Park. Le match sera présenté samedi soir, à la Place TD.

Fury

L’Impact prête un gardien au Fury

Callum Irving a pris une bonne emprise sur le rôle de gardien numéro un du Fury d’Ottawa en 2019, mais un quatrième gardien s’est joint à l’équipe après avoir été prêté par l’Impact de Montréal jeudi.

Âgé de 25 ans, Jason Beaulieu devait être prêté au Fury dès le début de la saison, mais une opération à un genou au mois de janvier a retardé son arrivée à Ottawa. Beaulieu épaulera Irving tout en faisant compétition à David Monsalve, celui-là même qui avait été le gardien partant des trois premiers matches de la saison du Fury. Jordan Tisseur, également prêté par l’Impact, est l’autre membre du quatuor des gardiens de l’équipe ottavienne.

Fury

Le Fury marque un point contre Louisville

Le Fury d’Ottawa s’est produit devant une de ses meilleures foules de la saison 2019, dimanche. Près de 5800 personnes ont franchi les tourniquets de la Place TD pour assister au match nul de 1-1 contre le Louisville City FC.

Maxim Tissot a fait sa part. Le milieu de terrain gatinois comptait sur une section de supporters bien à lui dans les gradins.

Fury

Thiago commence à connaître le Fury

On l’avait presque oublié, celui-là. Le milieu de terrain brésilien Thiago De Freitas a signé un contrat avec le Fury d’Ottawa, l’hiver dernier.

Il faisait alors partie d’un tout petit groupe de joueurs internationaux qui avaient accepté de se joindre au seul club canadien de la United Soccer League (USL).

Fury

Tissot joue les héros dans une victoire de 3 à 2

Dans un des matches les plus importants de son histoire, le scénario ne pouvait pas être mieux écrit.

Maxim Tissot, un joueur local du Fury d’Ottawa, a joué les héros en marquant le but de la victoire pour la seule équipe canadienne de la USL face à une formation de la nouvelle CPL.

Fury

Match historique du Fury à Halifax

Le débat soulève les passions des amateurs du soccer partout au pays.

Le Fury d’Ottawa devrait-il continuer d’être le seul club canadien à jouer dans le championnat de la USL ? Encore aujourd’hui, les adeptes de la Canadian Premier League (CPL) digèrent mal que l’équipe de la capitale ne fasse pas partie du nouveau circuit national à sept clubs. Le Fury a préféré rester au moins une autre saison dans une ligue qui a fait ses preuves au lieu de tout risquer en s’engageant dans une ligue naissante.