Le Fury s’est incliné 1-0 devant l’Independence de Charlotte.

La séquence parfaite du Fury est terminée

Le Fury d’Ottawa et son gardien Maxime Crépeau visaient un septième blanchissage consécutif, samedi. Un peu plus et ça y était.

La belle séquence de Crépeau a pris fin dans la 83e minute de jeu. Yann Ekra, un attaquant français aux racines ivoiriennes, a enfin réussi à marquer un but à ses dépens.

Ce but a fait toute la différence.

Le Fury s’est incliné 1-0 devant l’Independence de Charlotte.

Après avoir connu un mois de mai pratiquement parfait, le club débute le mois de juin sur une note perdante.

L’entraîneur-chef Nikola Popovic sentait que ce revers s’en venait. Son équipe vient de compléter une séquence très exigeante du calendrier.

«La bonne nouvelle, c’est que nous disposons maintenant d’une belle semaine pour se reposer. Nous venons de jouer trois matches en sept ou huit jours, a-t-il rappelé durant sa conférence de presse d’après-match. Nous savions que ce serait difficile. La United Soccer League est une ligue exigeante.»

«Nous venons de perdre un match contre une des meilleures équipes de notre ligue. L’Independence a bien gérer le momentum du match. Il a su éviter la pression qui était appliquée. Je ne veux pas que nos joueurs baissent la tête, maintenant. Je veux que nos joueurs soient fiers. Ils se sont battus. C’est ça, le football. Des fois, un ballon dévié change l’allure d’une partie.»

Popovic faisait ici référence au but d’Ekra. La ballon a dévié contre un pied, dans la surface de réparation, avant de poursuivre son chemin dans le filet.

Le Fury ne se produira pas devant ses partisans pendant un bout de temps. Au terme de sa semaine de congé, il entreprendra un voyage de trois parties. Il se produira en Caroline du Nord, à Atlanta ainsi qu’à New York.