L’avenir du Fury d’Ottawa est en suspens.

La fin du Fury?

L’avenir du Fury d’Ottawa est en suspens.

Le club a convoqué les médias vendredi avant-midi afin de procéder à une annonce importante au sujet de son avenir.

Aucune autre information n’a été divulguée par l’organisation chapeautée par l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), mais selon les informations qui circulent en coulisses, le club va annoncer la suspension de ses activités pour la saison 2020.

À la fin de sa sixième saison d’existence, le Fury avait annoncé son intention de poursuivre ses activités dans la USL en 2020, mais comme l’hiver dernier, le club va se buter à la CONCACAF qui est réticente à lui accorder sa sanction pour jouer dans une ligue américaine alors qu’une ligue domestique canadienne est en place depuis 2019. La Canadian Premier League (CPL) est considérée comme une ligue de première division par la CONCACAF. La USL est une ligue de deuxième division même si son calibre de jeu semble être légèrement supérieur à celui de la CPL, une ligue professionnelle en démarrage.

La CONCACAF voudrait voir le Fury dans la CPL immédiatement. À contrecœur, elle avait fini par sanctionner la saison 2019 du Fury dans la USL quand l’organisation ottavienne avait annoncé qu’elle allait porter sa cause devant le Tribunal arbitral du sport en Suisse en décembre dernier.

Le Fury serait accueilli à bras ouverts par la CPL qui souhaite installer une franchise dans la capitale nationale. Le circuit a opéré avec sept clubs en 2019, mais le Fury ne semble pas convaincu par le plan d’affaires de la CPL et se sent plus à l’aise dans une ligue comme la USL, qui a fait ses preuves.

Avec ses assistances qui plafonnent, le Fury ne fait déjà pas ses frais dans la USL. En juillet, le club voulait attendre d’obtenir les chiffres de la première année de la CPL avant de reconsidérer sa position.

Le Fury fera le point sur sa situation vendredi. La suspension de ses activités pourrait être temporaire, mais il semble que le paysage sportif de la région va souffrir l’été prochain. Les Champions d’Ottawa ne seront pas de retour au baseball. Rappelons que le Fury a déjà eu une académie de soccer en plus d’une équipe féminine dans la W-League. Celles-ci n’existent plus aujourd’hui.