Maxime Crépeau a stoppé quatre tirs cadrés dans cette rencontre contre l'Indy Eleven.

Huitième blanchissage pour Crépeau

Maxime Crépeau l’a encore fait.

Le gardien québécois, vedette incontestée du Fury d’Ottawa en 2018, a livré une autre performance inspirée, mercredi. Il a obtenu son huitième blanchissage de la saison pour permettre à son club d’aller chercher trois gros points. Cette victoire de 1-0 contre l’Indy Eleven, personne ne l’avait prévue.

« Nous pouvons être fiers de nos joueurs, a déclaré l’entraîneur-chef Nikola Popovic après la partie. Indy, c’est une des meilleures équipes de toute notre ligue. Ça rend cette victoire encore plus satisfaisante. »

Crépeau a stoppé quatre tirs cadrés dans cette rencontre. Son dernier arrêt de la soirée a permis de sauver les meubles, dans la 88e minute, alors que le club local tentait par tous les moyens d’obtenir un résultat.

Popovic disait avant le match qu’il ne savait pas trop à quoi s’attendre de sa troupe. La fatigue — mentale comme physique — s’était accumulée durant une difficile séquence de sept parties en 22 jours.

Durant cette séquence, ses joueurs ont vu pas mal de pays.

L’entraîneur-chef se félicite maintenant d’avoir proposé la bonne approche tactique pour ce dernier match sur la route, avant de rentrer à la maison. « Ça fait toute la différence, assure-t-il. Nous avons notre propre modèle. Nous adoptons nos propres stratégies. Il ne fallait pas oublier que nos joueurs ont joué des tas de matches sur la route. Les voyages sont longs. En tant qu’entraîneur, il fallait tout prendre en considération pour ensuite produire une stratégie qui nous permettrait de gagner. »

Le but décisif a été marqué dans la 28e minute. Le capitaine Carl Haworth a obtenu un coup franc à la droite de la surface de réparation. Il a dirigé le ballon vers le deuxième poteau. Il a joué de chance. Un défenseur adverse, le vétéran Carlyle Mitchell, a marqué contre son camp.

Avec cette victoire, le Fury se trouve à deux petits points du top-8 de l’Association Est.

Le club aura une incroyable opportunité de s’approcher des séries éliminatoires, à compter de ce week-end. Il jouera huit de ses 10 prochaines parties dans le confort de la Place TD.