Steevan Dos Santos (8) a préparé le deuxième but du Fury d’Ottawa mercredi soir à la Place TD.

Haworth frappe tôt, le Fury gagne

Le Fury d’Ottawa est de retour dans le portrait des séries de la USL.

Des buts de Carl Haworth à la 7e minute et de Tony Taylor à la 84e minute ont mené la troupe de Nikola Popovic à une victoire de 2-0 contre les Kickers de Richmond devant 3535 spectateurs mercredi soir à la Place TD.

Le blanchissage de Maxime Crépeau, son 11e de la saison, lui a permis de reprendre la tête du classement des gardiens de la USL à égalité avec Dan Lynd des River Hounds de Pittsburgh. Son club a un dossier de 9-0-2 lorsqu’il bloque tous les tirs.

Le Québécois n’a eu qu’un arrêt à effectuer contre les Kickers (5-15-3), mais il a dû se surpasser pour préserver la mince avance des siens à la 83e minute sur un puissant tir de Heviel Cordovès.

Les trois points de la victoire ont propulsé le Fury (10-10-4) de la neuvième à la septième place de la conférence de l’est, à un point du Indy Eleven, qui sera le prochain visiteur à la Place TD samedi.

Les huit premiers clubs de la conférence participeront aux séries.

À son premier départ en presque cinq semaines, le capitaine Carl Haworth a donné une bonne option sur la victoire à son équipe. Quand son coup franc a atteint le fond du filet dans les premières minutes de jeu, c’était de bon augure. Le Fury a maintenant une fiche parfaite de 9-0-0 quand il compte le premier but d’un match.

Pour Haworth, ce but était doublement important puisqu’il s’agissait seulement de son deuxième de la saison.

« Ça fait du bien d’inscrire mon nom sur la feuille de pointage, mais c’est encore mieux de récolter les trois points. J’ai dit aux joueurs avant le match que nos séries commençaient maintenant. Ça va être de plus en plus difficile, alors il faut gagner nos matches à la maison. Comme joueur offensif, le but c’est de marquer. Ce premier but dans mon premier départ après une blessure va faire du bien à la confiance », a dit Haworth, retiré du match après la première demie.


«  Notre équipe commence à être très bien organisée à l’arrière. Ç’a beaucoup changé depuis le début de la saison.  »
Carl Haworth

Sa forme ne lui permet pas encore de jouer 90 minutes. C’est donc Steevan Dos Santos qui l’a remplacé et sa passe parfaite a été à l’origine du but d’assurance de Tony Taylor en fin de match.

Dos Santos aurait sans doute pu marquer sur la séquence, mais il a préféré l’option la plus sécuritaire alors que Taylor filait droit au but dans un meilleur angle. Ce dernier n’a eu qu’à mettre son pied sur le ballon pour le placer derrière le gardien qui n’était plus là.

4 en 5 pour Taylor
Pour Taylor, c’est un quatrième but à ses cinq derniers matches. Il doit maintenant une faveur à Dos Santos pour sa générosité.

« Je lui ai dit que devait l’amener dîner. Il aurait sûrement pu marquer, mais je crois qu’il a pris la bonne décision ! Nous avons une belle complicité lui et moi. Il est grand et fort et je suis rapide. On tente de combiner nos forces. Je voudrais bien poursuivre cette séquence de buts, mais ce qui me rend heureux, ce sont les victoires », a expliqué le #99.

Quand il a compté dès le début de la rencontre, Carl Haworth savait que son équipe allait se diriger vers un autre gain à domicile.

« Notre équipe commence à être très bien organisée à l’arrière. Ç’a beaucoup changé depuis le début de la saison. Nous avons confiance en nos quatre défenseurs. Et puis, il y a Maxime devant le filet. Une avance se protège bien avec ces gars-là. »

D’ailleurs, le Fury n’a contrôlé le ballon que pendant 36 % du match contre les Kickers, mais l’entraîneur-chef Popovic a souligné que ça faisait de la stratégie du match.

« Il fallait leur mettre de la pression en haut de zone, leur laisser garder le ballon et contre-attaquer. Même en comptant le premier but rapidement, nous n’avons pas changé la stratégie. »