Le gardien Callum Irving aurait souhaité mieux pour célébrer son 25e anniversaire de naissance samedi, mais il a cédé quatre buts à l’Independence de Charlotte dans un revers de 4-1 du Fury d’Ottawa.

Faux départ pour le Fury à Charlotte

Autre saison. Autre déception pour le Fury d’Ottawa.

Malgré l’enthousiasme et les ondes positives qui ont régné sur l’équipe depuis l’ouverte de son camp d’entraînement il y a six semaines, le Fury a amorcé sa saison 2018 de la USL du mauvais pied samedi en encaissant une défaite de 4-1 à Charlotte.

Nouvel entraîneur-chef, Nikola Popovic veut instaurer un système de jeu axé sur la possession du ballon et l’offensive.

À cet égard, il a réussi en quelque sorte. Son équipe a été en possession du ballon pendant 58 % du temps de jeu, mais ce sont les joueurs de l’Independence qui ont été plus menaçants sur le plan offensif. Ceux-ci ont eu l’avantage 14-4 au chapitre des tirs, dont 7-2 dans les tirs cadrés.

Devant de débrouiller avec des effectifs réduits pour lancer sa saison, Nikola Popovic devait se consoler là où il pouvait après ce cuisant revers. « Je pense qu’il faut reconnaître le caractère de nos joueurs qui ont joué ce soir (samedi). Ils se sont battus sans relâche et c’est ce que nous voulions voir. Je suis fier d’eux », a-t-il d’abord lancé.

Il a ensuite vanté les mérites de l’Independence, qui fait toujours partie des meilleurs clubs de la USL, bon an, mal an.

« Ils méritent leur victoire. Ils ont créé plus de chances de compter. Ils ont formé la meilleure équipe sur le terrain. Nous avons eu le ballon plus souvent. C’est un bon début, mais il faudra être bien meilleur si nous voulons gagner. Ceci n’est pas le résultat que nous avions envisagé. »

Comme il l’avait anticipé avant son départ pour la Caroline du Nord, son club a eu de la difficulté à s’adapter à la grande surface d’un véritable terrain de soccer. Depuis six semaines, le Fury s’entraîne à l’intérieur dans un dôme aux dimensions réduites.

« Je pense que nous serons une équipe différente lorsque nous aurons pu nous entraîner sur un véritable terrain de soccer. Ça sera mieux pour les joueurs. Ils n’auront plus à s’adapter. Ç’a été un gros défi pour nous ce soir », a ajouté Popovic.

L’Independence a été la seule équipe à s’inscrire au pointage en première demie sur un but de Cordell Cato à la 41e minute. Ce dernier a ajouté à l’avance des siens à la reprise (48e minute), mais le Fury s’est accroché quand Sito Seoane a coupé l’avance de moitié dès sa rentrée dans le match à titre de substitut (64e minute).

Les locaux ont toutefois pu filer aisément vers la victoire grâce à deux buts de Jorge Herrera aux 67e et 80e minutes. Son premier but a été compté sur un pénalty qui n’a laissé aucune chance au gardien Callum Irving.

Des blessures à des joueurs importants ont empêché le Fury de déployer son équipe « A » sur le terrain. Le Gatinois Maxim Tissot, l’Ontarien Nana Attakora et l’Argentin Gerardo Bruna sont parmi les joueurs qui n’ont pas pu faire le voyage pour cause de santé.