Le partenaire stratégique de l’Atlético d’Ottawa, Jeff Hunt
Le partenaire stratégique de l’Atlético d’Ottawa, Jeff Hunt

CPL: les plans avancent péniblement

Les jours passent et la Première ligue canadienne (CPL) continue de retarder l’annonce de son plan de relance.

Pour Jeff Hunt, partenaire stratégique de l’Atlético d’Ottawa, l’exercice pour sauver la saison commence à être épuisant, mais il ne désespère pas.

«Les discussions avancent péniblement et lentement. Il y a toujours de nouvelles embûches à contourner. Je pense vraiment que nous aurons un tournoi, mais le processus pour y arriver est vraiment frustrant», a-t-il expliqué au Droit mercredi.

Dans sa boule de cristal, Hunt voit un tournoi sur l’Île-du-Prince-Édouard, mais encore là, il y a des problèmes à régler.

«Je pense que la ligue penche pour un tournoi dans les Maritimes, mais le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard voudrait maintenant imposer une quarantaine à tous les joueurs avant notre départ. Ça veut dire deux semaines sans entraînement. Ça vient nous mettre les bâtons dans les roues. C’est un peu fou, mais ils viennent d’avoir un paquet de nouveaux cas de COVID là-bas, alors ils veulent faire preuve de prudence.»

À LIRE AUSSI: Fisk a hâte de jouer, peu importe l’endroit au Canada

Chez l’Atlético, on fait aussi preuve de patience. Une conférence entre les dirigeants des huit équipes de la ligue et le commissaire David Clanachan est prévue jeudi après-midi comme c’est le cas chaque semaine. Jeff Hunt espère en connaître davantage à ce moment.

«Je ne pourrais pas mettre ma main au feu, mais je pense que nous nous dirigeons vers un début de tournoi autour du 15 août maintenant. Il y aura une fenêtre de transferts internationaux à partir du 12 août. Ça va nous permettre de mettre quelques joueurs sous contrat. Nous en avons 16 présentement, mais nous avons des joueurs coincés dans leurs pays. Nous voulons avoir au moins 20 joueurs pour le tournoi.»

Il semble que le milieu de terrain Bernardinho Tetteh ne soit pas en mesure de traverser la frontière au Ghana. L’ambassade canadienne est fermée là-bas. En Jamaïque, le milieu de terrain Tevin Shaw aurait encore 50 % de chances de pouvoir s’arranger pour rejoindre l’Atlético. Le club pourrait donc avoir deux à trois places pour des joueurs internationaux.

Du côté de la CPL, c’est le silence radio. Personne n’a retourné les messages du Droit dans les dernières semaines.