Le défenseur Colin Falvey quitte le Fury.

Colin Falvey se sépare du Fury

Ce qui était officieux pendant des semaines est devenu officiel mardi. Le Fury d’Ottawa et le défenseur Colin Falvey se sont séparés. Le fougueux irlandais n’a pas été utilisé dans un match depuis le 4 juillet, une victoire de 1-0 à Indianapolis.

Une décision adoptée à l’interne l’a écarté des entraînements du club pendant tout le mois d’août. Âgé de 33 ans, il avait été un favori de la foule quand le Fury a atteint la finale du Soccer Bowl dans la NASL en 2015.

Membre de plusieurs équipes gagnantes en Amérique du Nord, son retour à Ottawa laissait planer de belles choses pour la saison 2018 après deux années où il avait été capitaine du Indy Eleven, mais il n’aura pris part qu’à 12 matches sous le régime de l’entraîneur-chef Nikola Popovic. 

À la suite d’un gain du Fury à la Place TD le 14 juillet, en pleine période des transferts internationaux, Popovic avait subtilement glissé qu’il avait encore un ménage à faire dans le vestiaire. À ce moment, Falvey avait déjà commencé à être écarté de ses plans. L’équipe n’a jamais voulu dire ce qui s’était passé pour tenir l’assistant capitaine à l’écart des entraînements avec le reste de ses coéquipiers. Le club a utilisé le réseau social Twitter pour annoncer la libération de Falvey mardi.

«Le Fury d’Ottawa a libéré le vétéran défenseur international Colin Falvey pour lui permettre de poursuivre d’autres opportunités de carrière. Nous remercions Colin pour son leadership durant ses deux stages avec l’équipe et nous lui souhaitons du succès pour le reste de son périple.»

Depuis quelques semaines, le Fury préfère employer une défensive majoritairement canadienne avec Thomas Meilleur-Giguère, Eddie Edward, David Edgar, Nana Attakora, Clément Bayhia et Daniel Kinumbe.