L'entraîneur-chef Paul Dalglish devra se passer du défenseur Shane McEleney en vue du match contre l'Independence de Charlotte, lui qui a été suspendu après révision d'un carton jaune lors du dernier match.

Cinq parties en 16 jours attendent le Fury

L'équipe de l'heure dans la United Soccer League (USL) débarque à Ottawa. Le Fury recevra la visite de l'Independence de Charlotte, samedi soir, à la Place TD. Un club qui n'a pas perdu à ses 12 dernières sorties sur le gazon, gagnant huit fois et amassant quatre verdicts nuls. Une fiche qui a de quoi faire peur.
Une autre raison qui laisse croire que la formation locale en aura plein les bras ?
L'entraîneur-chef Paul Dalglish pourrait devoir se passer de cinq joueurs réguliers. Il doit déjà faire une croix sur le défenseur Shane McEleney.
« Il a été suspendu par le comité indépendant de la ligue après révision d'un carton jaune écopé lors du dernier match », a souligné le grand patron du Fury.
Onua Obasi, Steevan Dos Santos et Thomas Meilleur-Giguère soignent toujours des blessures. Seul le milieu de terrain Ryan Williams, qui a repris l'entraînement, pourrait effectuer un retour au jeu.
« Nous allons démontrer du respect envers Charlotte, mais nous n'allons pas avoir peur de cette équipe. Nous croyons toujours que nous pouvons être la meilleure équipe de cette ligue, a insisté Dalglish.
«Personne n'est vraiment au-dessus de la mêlée.»
Ce dernier a rappelé que le Fury a battu deux équipes de la MLS, les Whitecaps de Vancouver et le Toronto FC, lors des deux dernières années à la Place TD. «Nous ne nous laisserons jamais intimider», a-t-il dit.
Reste que les visiteurs possèdent une attaque nettement plus dangereuse. Deux de ses attaquants, Enzo Martinez et Jorge Herrera, ont marqué 12 buts chacun.
Le meilleur buteur du Fury, Sito Seoane, n'a secoué les cordages que cinq fois.
Il s'agira du premier de cinq matches en 16 jours pour ses coéquipiers et lui. Ottawa disputera notamment trois matches en une semaine à Orlando, Tampa Bay et Cincinnati.
En raison des nombreux éclopés, un joueur prêté par l'Impact de Montréal, l'attaquant Nick DePuy, se joindra à l'équipe dans les prochaines heures.
Course aux séries
Le Fury (6-7-6) occupe le dixième rang du classement de la conférence Est. Seules les huit premières formations à la conclusion du calendrier régulier à la mi-octobre accéderont aux éliminatoires.
Dalglish a déjà fait ses calculs.
«J'estime qu'il faudra gagner au moins cinq à six autres parties d'ici la fin de la saison afin de participer aux éliminatoires», a-t-il soutenu.