Antoine Coupland pendant un match du Fury d'Ottawa en 2019.

Antoine Coupland, premier joueur local de l’Atlético

Rare Canadien à avoir fait ses débuts professionnels dès l’âge 15 ans, Antoine Coupland continuera de croître sous les yeux des amateurs de soccer d’Ottawa en 2020.

Le milieu terrain de Chelsea a été le premier joueur local à être mis sous contrat par l’Atlético d’Ottawa jeudi.

La veille, le Britanno-Colombien Ben Fisk était officiellement devenu le premier joueur à être embauché par le club d’expansion de la Première ligue canadienne (CPL).

Un des favoris de la foule à la Place TD avec le Fury d’Ottawa l’an dernier, Antoine Coupland sera le visage francophone de la franchise. Il a fait bondir les spectateurs chaque fois qu’il a fait son entrée sur le terrain la saison dernière à l’âge de 15 ans.

Malgré son âge, l’élève du collège St-Alexandre a participé à trois matches de la USL avec le Fury en 2019, devenant le plus jeune joueur de l’histoire canadienne à jouer des matches professionnels en compagnie d’Alfonso Davies, maintenant membre du Bayern de Munich.

Convoité par plusieurs clubs professionnels après la fermeture du Fury en novembre dernier, Coupland a choisi de rester dans la région pour participer à la première saison de l’Atlético d’Ottawa.

« J’ai eu plusieurs offres d’équipes de la CPL, mais dès que l’Atlético est débarqué à Ottawa, mon choix était déjà fait. Je voulais avoir la chance de continuer à jouer au soccer professionnel parmi mes proches dans la région d’Ottawa/Gatineau. Je suis excité de faire partie d’une équipe de la CPL et de porter le logo de ce club prestigieux », a dit celui qui s’est entraîné avec deux clubs de la Bundesliga d’Allemagne pendant trois semaines au moins de novembre.

À 16 ans, l’athlète de 5’5’’ n’envisage pas encore une carrière en Europe. Pour l’instant, son développement va se faire avec l’Atlético à Ottawa, mais il avoue rêver à une carrière sur le Vieux-Continent éventuellement. Et pourquoi pas avec l’Atlético de Madrid ?

« Avant l’âge de 18 ans, c’est très compliqué pour un Canadien d’aller jouer en Europe. Mon rêve, c’est de jouer là-bas dans les meilleures ligues au monde. L’Atlético de Madrid est un des meilleurs club sur la planète. Ça serait intéressant de gravir les échelons de l’organisation, mais pour l’instant, toute mon attention sera portéee sur mon équipe à Ottawa », a-t-il expliqué au Droit.

En juillet dernier, Coupland avait signé un contrat de joueur amateur de la USL. Cette fois, il vient de signer un véritable contrat professionnel.

« Ça va me faire un vrai bon job d’été ! Mais ça va me demander de grands efforts pour concilier les études et le sport. Heureusement, je suis bien appuyé dans mes démarches au collège St-Alexandre. »

À 15 ans, il a disputé une trentaine de minutes, tout au plus, dans la USL. Chaque fois, il a fait son entrée en fin de match où son énergie sautait aux yeux. À 16 ans, il voudra prendre plus de place au sein de son équipe.

« L’objectif, c’est d’obtenir plus de minutes de jeu cette année. J’ai hâte de grandir comme joueur auprès de l’entraîneur Mista. J’ai aussi hâte de participer au camp d’entraînement pendant près d’un mois à Madrid. »

Là-bas, il aura l’occasion de côtoyer les joueurs du grand club en plus de profiter des conseils de l’entraîneur-chef le plus payé de l’histoire du soccer, Diego Someone.

« Ça va être spécial de baigner dans cet environnement. Comme équipe, nous aurons un mois pour apprendre à nous connaître parce qu’il y aura un mélange de joueurs canadiens et de joueurs internationaux. »

De son côté, le président directeur général du Fury Fernando Lopez était emballé d’annoncer la mise sous contrat d’un produit local.

« Antoine a un talent incroyable. Il est jeune, mais il a déjà fait ses débuts professionnels. C’est une preuve tangible de sa passion pour le sport et nous avons hâte de contribuer au développement de son talent. »

L’Atlético amorcera son camp d’entraînement le 11 mars à Madrid, là où il profitera de toutes les installations du club de classe mondiale.