Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Anton Forsberg n'a pas joué depuis le 12 avril dernier.
Anton Forsberg n'a pas joué depuis le 12 avril dernier.

Forsberg revient dans le portrait

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le roman-savon devant le filet des Sénateurs a pris une autre tournure mardi.

Au lendemain d’une performance presque sans bavure contre les Jets, Filip Gustavsson était de retour sur l’escouade de réserve de l’équipe et s’il a pratiqué avec le «grand club», il a partagé un filet avec Marcus Högberg à un bout de patinoire pendant qu’à l’autre, Anton Forsberg obtenait la plus grosse charge de travail.

C’était un signe que le cerbère obtenu au ballottage des Jets en février dernier pourrait bien être appelé à affronter le Canadien mercredi soir, ce qui serait un premier départ pour lui depuis le 12 avril dernier dans un gain de 4-2 contre Winnipeg. Il devait affronter les Canucks à Vancouver le 24 avril, mais il avait alors dû déclarer forfait quand il s’est blessé à la cheville gauche avant même la séance d’échauffement.

On présume que c’est en jouant au soccer avec ses coéquipiers qu’il s’est fait mal, mais homme de peu de mots, Forsberg a refusé de le confirmer après la pratique de mardi.

Il a au moins esquissé un sourire en racontant comment il a été appelé à aider le centre Artem Anisimov à enfiler son équipement lorsque Matt Murray s’est blessé au cours de ce même match que Marcus Högberg avait été appelé à terminer.

«C’était assez drôle. Il n’avait aucune idée de la façon de mettre les genouillères et tout ça, il a eu besoin d’aide. Mais il avait fière allure une fois qu’il a mis tout l’équipement, il bougeait assez bien, j’ai été surpris», a-t-il relaté.

Une fois remis de son entorse, Forsberg s’apprêtait à être lancé dans la mêlée à nouveau quand il a dû être mis à l’écart de l’équipe parce que son fils était fiévreux.

«C’était difficile, mais c’est ça qui est ça. J’ai eu quelques bons entraînements avant que mon fils soit malade, et une couple cette semaine, donc je me sens prêt», a-t-il noté.

Forsberg, qui a une fiche de 2-3-1 avec une moyenne de 3,18 et un taux d’efficacité de ,910, soulignait que s’il affronte le Tricolore, il aura fort à faire pour égaler les deux dernières sorties de Gustavsson, qui a porté sa fiche dans la LNH à 3-1-2 avec une moyenne de 1,87 et un taux de ,944.

«Je pense que tous les gardiens jouent bien depuis que je suis arrivé ici. ‘Hoggy’ (Högberg) a eu une couple de bonnes parties, puis ‘Gus’ est arrivé et il a bien joué, Murray également. C’est une saison où il y a de la compétition (devant le filet) et je vois ça comme une bonne chose pour l’équipe», affirme le Suédois de 28 ans.

Comme c’est son habitude cette saison, D.J. Smith a refusé d’identifier son gardien partant la veille du match.

«Lui (Forsberg), Hoggy et Gus sont tous disponibles, on va voir (mercredi) matin ce qu’on va faire de ce côté», a-t-il indiqué.

Autre développement devant la cage, les blessés Matt Murray et Joey Daccord ont tous deux passé du temps sur la glace avec l’entraîneur des gardiens Zac Bierk plus tôt en matinée, avant l’entraînement du reste de l’équipe.

«Murray fait surtout du conditionnement et je pense qu’il commence à voir plus de rondelles. Il reste peu de temps, donc ça va être serré pour lui donner peut-être le dernier match (mercredi prochain contre Toronto), a mentionné Smith.

Quant à Daccord, il a répondu ainsi quand la possibilité qu’il puisse jouer un match avec Belleville avant la fin de la campagne du club-école, prévue pour le 20 mai: «Sa réhabilitation va bien, il commence à se sentir beaucoup mieux. On va voir où ça va le mener... Les soigneurs vont décider. La pensée originale était qu’il ne jouerait pas à nouveau cette saison, on ne mettra pas de joueur dans une mauvaise situation, mais on aimerait certes qu’il joue.»

Nouveau trio pour Stützle 
Alors que la ligne de Brady Tkachuk, Josh Norris et Drake Batherson semble dorénavant inséparable, l’attaquant recrue Tim Stützle cherche encore des partenaires de trio avec qui ça pourrait «cliquer». 

Tim Stützle a joué en compagnie de Shane Pinto et Connor Brown, à l’entraînement de mardi.

D.J. Smith lui a donné de nouveaux partenaires, Shane Pinto et Connor Brown, à l’entraînement de mardi, alors qu’Evgenii Dadonov et Chris Tierney ont formé un quatrième trio avec Ryan Dzingel. 

«Il a eu ses hauts et ses bas, mais j’ai déjà dirigé Mitch Marner et... Il pourrait jouer chez les juniors présentement, et j’essaie d’imaginer ce que Tim Stützle pourrait faire pendant une saison complète dans le junior, a dit Smith. Il s’est grandement amélioré défensivement et il comprend à quel point il faut travailler fort soir après soir. Il continue à générer de l’attaque contre des clubs qui sont bâtis pour gagner présentement. Tout ça va l’aider à revenir encore plus fort l’an prochain, il va revenir plus confiant et rafraîchi.»