Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
 Leylah Annie Fernandez.
 Leylah Annie Fernandez.

Fernandez donne la victoire au Canada à la Coupe Billie-Jean-King

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
KRALJEVO, Serbie - Leylah Annie Fernandez a procuré la victoire au Canada dans son match de barrage de la Coupe Billie-Jean-King face à la Serbie.

La Lavalloise de 18 ans est venue de l’arrière pour battre Nina Stojanovic 3-6, 6-3, 6-4 et donner au Canada une avance insurmontable de 3-0 dans ce duel au meilleur de cinq matchs.

Fernandez menait même 3-1 au deuxième set avant d’amorcer sa remontée.

«C’était quand même difficile, ce match, a-t-elle déclaré en visioconférence. Nina a joué un match incroyable. Dans le deuxième set, j’essayais d’avoir des pensées positives, de rester dans le moment présent, de ne pas penser au futur ni au premier set. Je pense que ça a aidé beaucoup.

«J’ai repris confiance et j’ai trouvé des solutions en retour. J’ai pris du rythme que j’ai pu transposer au troisième set, où ça s’est bien passé pour moi.»

Fernandez, 72e raquette mondiale, allait profiter de sa cinquième balle de match quand les lumières se sont éteintes sur le court intérieur.

Stojanovic, 87e au classement mondial, est revenue de la pause de 13 minutes pour reprendre son service, tirant de l’arrière 5-4 avant de remporter un long échange. Fernandez a toutefois gagné les deux points suivants pour mettre fin à ce marathon de deux heures, 46 minutes.


« Ça aurait pu être facile de perdre sa concentration et de se souvenir que des balles de match ratées avant cette pause. Mais je me suis concentrée sur les conseils de ma capitaine et les encouragements de mes coéquipières. Ça m’a permis de rester dans ma bulle et de me concentrer sur le point à aller chercher. J’ai perdu le premier, mais je savais que je pouvais aller chercher les deux prochains. »
Leylah Annie Fernandez

Stojanovic, meilleure joueuse de la formation serbe, a commis 63 fautes directes contre Fernandez, qui en a pour sa part commis 45.

Il s’agissait d’un deuxième long duel consécutif pour Fernandez, qui avait eu besoin de deux heures, 34 minutes pour vaincre Olga Danilovic 7-5, 4-6, 6-4 dans le premier match de cette rencontre, vendredi.

Rebecca Marino a ensuite donné une priorité de 2-0 au Canada. La 230e raquette mondiale a surpris Stojanovic 6-4, 7-6 (6).

Le Canada - qui s’est ainsi qualifié pour les qualifications de l’an prochain, où une victoire lui garantirait une place en phase finale du tournoi - a fait 4-0 quand Carol Zhao et Marino ont vaincu Ivana Jorovic et Aleksandra Krunic 4-6, 6-3, 10-0.

Le Canada a remporté ce match de barrage sans pouvoir compter sur sa meilleure joueuse, Bianca Andreescu, qui soigne une blessure au pied. Gabriela Dabrowski, meilleure Canadienne en double, a aussi fait l’impasse sur le tournoi.

Quant à Fernandez, elle compte maintenant demeurer en Europe pendant quelques semaines, où elle tentera de se tailler une place aux tableaux principaux des tournois de Madrid et Rome.

La Coupe Billie-Jean-King, nouveau nom de la Fed Cup, est le plus important tournoi par équipe du tennis féminin.