Greg Ellingson, qui a inscrit 12 touchés cette saison, a été nommé joueur par excellence du Rouge et Noir.

Ellingson, joueur par excellence à Ottawa

Le choix était déchirant. Trois candidats avec des statistiques intéressantes ressortaient du lot. Mais un seul pouvait être désigné joueur par excellence de la dernière saison chez le Rouge et Noir.

Est-ce que les électeurs opteraient pour Trevor Harris, qui a récolté 4679 verges par la voie aérienne et 30 passes de touché tout en étant victime de 11 interceptions en seulement 15 parties ? Ou opteraient-ils pour la cible favorite du quart-arrière, le receveur Greg Ellingson, qui mène la Ligue canadienne de football (LCF) avec 12 touchés inscrits ?

Puis il y a eu l’invité de dernière minute dans la discussion. William Powell est devenu le premier porteur de ballon dans l’histoire de la jeune franchise à courir pour plus de 1000 verges en une saison. Un exploit qu’il a réussi en disputant seulement 12 parties.

Mercredi sur le coup de 11 h, la décision a été rendue publique.

Ellingson a récolté le plus d’appuis chez les sept membres votants du chapitre d’Ottawa de l’Association des chroniqueurs de football du Canada (ACFC). L’entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell, possédait aussi un vote.

Tout ce monde devait se prononcer sur cinq autres catégories dans les derniers jours.

La coqueluche des partisanes, Antoine Pruneau, a fait partie des gagnants. Il a été désigné joueur défensif par excellence à sa quatrième et plus fructueuse saison dans la LCF.

Recrue de l’année du Rouge et Noir en 2014, le numéro 6 a réussi 65 plaqués, un sac, quatre interceptions en plus de marquer son premier touché en carrière. Il a participé à toutes les parties de son équipe qui a été affligée par les blessures depuis juin.

Le receveur Brad Sinopoli a été nommé joueur canadien par excellence. Le garde muté en centre Alex Mateas a été sélectionné en tant que joueur de ligne offensive par excellence. Les titres de joueur par excellence sur les unités spéciales et recrue par excellence ont été remis respectivement à Diontae Spencer et Sherrod Baltimore.

Spencer a inscrit deux touchés sur des retours de botté. Quant à Baltimore, il a été une des révélations au mini-camp en avril. Le natif de Fort Washington a passé les quatre saisons précédentes à l’Université du Maine.

Aucune équipe de la NFL ne lui a fait signe, le jugeant trop petit à 5’10’’ et 170 livres. Le principal intéressé a réussi 47 plaqués défensifs en 13 parties.

Ailleurs dans la LCF, notons que l’ancien joueur des défunts Renegades d’Ottawa, Kyries Hebert,  a été élu joueur par excellence des Alouettes de Montréal. L’athlète âgé de 37 ans a aussi été retenu en tant que joueur défensif par excellence.