Gabriel Dumont, alors qu'il portait l'uniforme du Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning de Tampa Bay.

Dumont réclamé au ballotage

WASHINGTON — Les Sénateurs d’Ottawa ont ajouté un peu de profondeur à leur alignement en attaque mercredi en réclamant l’attaquant Gabriel Dumont au ballottage, un disciple de l’entraîneur-chef Guy Boucher.

Le Québécois de 27 ans avait été soumis à celui-ci la veille par le Lightning de Tampa Bay, pour qui il a joué sept parties cette saison sans amasser de point. Il aurait dû se rapporter à leur club-école de Syracuse, dirigé par le Gatinois Benoît Groulx.

Ses plans de voyage ont changé quand le club de son ancien entraîneur avec les Voltigeurs de Drummondville, de la LHJMQ, et les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine de hockey, s’est manifesté. Il n’a pas joué mercredi soir à Washington, mais il a rejoint l’équipe à cet endroit en soirée et il devrait effectuer ses débuts dans son nouvel uniforme, en portant le numéro 40, vendredi à Colombus.

« Quand son nom est apparu au ballottage hier, nous avons discuté avec nos dépisteurs professionnels et nos entraîneurs alors que Guy, Martin Raymond et Pierre Groulx ont tous été entraîneurs d’équipes dont il a fait partie. Nous pensons que ce joueur peut nous aider, il apporte beaucoup de leadership, il a un bon caractère et il est bon sur les mises au jeu. On pensait qu’on ne pouvait pas laisser passer la chance de l’obtenir », a commenté le directeur général Pierre Dorion.

En 64 parties en carrière dans la LNH, Dumont, qui est âgé de 27 ans, a récolté trois buts et quatre passes avec le Lightning et le Canadien de Montréal. Il écoule la première année d’un contrat de deux ans avec un salaire de 650 000 $ dans la LNH autant que dans la LAH cette saison, puis de 650 000 $ dans la LNH et de 200 000 $ dans la LAH la saison prochaine.

À sa meilleure saison dans la Ligue américaine, cet ancien choix de cinquième ronde du Canadien de Montréal en 2009 a récolté 20 buts et 45 points en 66 parties en 2014-2015 à Hamilton, où il a joué brièvement pour Boucher lors des séries de 2010, après avoir évolué sous ses ordres lors de ses trois saisons chez les juniors.

Dorion a mentionné qu’il n’avait pas de problème à prendre en considération l’opinion de Boucher lors de l’acquisition d’un joueur de soutien comme Dumont, qui fait 5’ 10’’ et 190 livres.
« Bien connaître un joueur peut être un avantage ou un désavantage pour un entraîneur. Guy et moi avons une bonne relation cependant. Quand il est question de joueurs de troisième et quatrième lignes, l’entraîneur devrait avoir son mot à dire parce que ce sont des gars en qui l’entraîneur doit avoir confiance dans des situations de deux parties en deux soirs. Il n’a peut-être pas autant d’impact en ce qui a trait aux joueurs de premiers trios, mais pour ce qui est des joueurs qui remplissent un rôle spécifique, les entraîneurs sont impliqués. L’opinion des dépisteurs professionnels compte aussi pour beaucoup parce qu’ils ont vu le joueur plus souvent et qu’ils sont familiers avec son développement », a indiqué Dorion.

Celui-ci a laissé entendre que pour l’instant, l’équipe ne retrancherait pas un joueur de son alignement pour faire de la place à Dumont, un ancien coéquipier de Mike Hoffman et Chris DiDomenico.

Ce dernier pourrait justement être sur la corde raide alors que Boucher a laissé entendre qu’il a connu des difficultés lors des trois derniers matches. Il l’a d’ailleurs laissé de côté pour le match de mercredi contre les Capitals alors qu’il a utilisé seulement 11 attaquants. Il a préféré donner une chance à Nick Paul de se faire valoir pour un deuxième match consécutif.

« Pour l’instant, on va garder le statu quo, nous avons une place sur l’alignement, nous avons 22 joueurs en santé. On verra comment la poussière va retomber », a souligné Dorion.

Les Sénateurs s’attendent à récupérer un membre important de leur attaque alors que Zack Smith (pouce disloqué) pourrait effectuer un retour au jeu au milieu de la semaine prochaine, quand le club rendra visite au Canadien de Montréal.

LES SÉNATEURS EN BREF

Batherson blessé

Les Sénateurs ont appris que leur excellent espoir Drake Batherson, le meilleur compteur de la LHJMQ en ce début de saison, ratera deux ou trois semaines d’activité alors qu’il a subi une fracture à un doigt dimanche dernier lors d’un match contre les Wildcats de Moncton. Un coup de bâton l’a atteint en plein sur le doigt et le DG Pierre Dorion a indiqué mercredi que «c’est une blessure pas mal similaire à celle de Marc Méthot la saison dernière (sur le coup de bâton de Sidney Crosby), la peau a besoin d’être rattachée au bout de son doigt». Dorion a exprimé le souhait que cette blessure n’empêche pas Hockey Canada de considérer son choix de quatrième ronde au dernier repêchage pour une invitation au camp de sélection d’Équipe Canada junior. «Mais on sait que ça arrive à un mauvais moment», a-t-il ajouté.

Ryan en douleur

Avant d’affronter les Capitals mercredi soir, l’attaquant Bobby Ryan a rencontré les médias locaux pour discuter de sa relation avec son nouveau centre Matt Duchene, alors qu’ils ressentent tous deux de la pression pour que celui-ci obtienne son premier point dans son nouvel uniforme, tandis que Ryan était toujours à la recherche d’un premier but cette saison. Au cours de l’entretien, il a révélé qu’à ses trois premiers matches après avoir subi une fracture de l’index, il est incapable de faire certaines choses parce qu’il ressent encore de la douleur à son doigt. «Effectuer un tir sur réception, par exemple, n’est pas une option pour moi présentement», a-t-il révélé. «Ce n’est pas à 100 %, mais je pense que ça va l’être à un moment donné», a-t-il ajouté.

Entre les lignes

L’épouse du capitaine Erik Karlsson, Melinda, a utilisé les réseaux sociaux mercredi pour annoncer que le couple attend son premier enfant... L’ancien gardien des Sénateurs Andrew Hammond a été rappelé du club-école de Belleville par l’Avalanche du Colorado mercredi parce que Semyon Varlamov était malade. Il a donc agit comme adjoint à Jonathan Bernier mercredi soir lors de leur match contre Dallas. Le moment était mal choisi puisque son épouse était partie du Michigan pour aller le voir jouer à Charlotte, en Caroline du Nord... Le défenseur Cody Ceci a disputé son 304e match en carrière contre les Capitals, rejoignant Marc Méthot au 25e rang sur la liste des joueurs des Sénateurs qui ont disputé le plus de parties avec eux.