Stéphanie Dubois

Dubois s'incline mais impressionne

Absente du jeu pendant cinq mois en raison d'une blessure à un poignet, la Lavalloise Stéphanie Dubois devra patienter encore un peu avant de savourer sa prochaine victoire sur le circuit professionnel de tennis féminin.
La joueuse de 27 ans avait la lourde tâche d'affronter la favorite du tournoi dès son premier match du Challenger Banque Nationale de Gatineau hier.
La gagnante du Challenger de Granby en 2011 s'est bien débrouillée, mais la Japonaise Risa Ozaki a fini par l'avoir à l'usure. La plus récente championne du Challenger de Granby s'est imposée en trois manches de 6-2, 6-7 (6) et 6-2 dans un marathon de 2h30.
La Québécoise pensait bien avoir renversé la vapeur après avoir sauvé six balles de match en deuxième manche, mais des erreurs répétées, notamment au service, lui ont coûté la dernière manche. À son premier match depuis février, Dubois a commis huit doubles fautes.
«C'était un match à ma portée. Je ne veux pas être trop dure envers moi-même, car ça fait longtemps que je n'ai pas joué. Mon synchronisme n'était pas là. J'ai fait de bonnes et de moins bonnes choses. J'ai fait des erreurs avec mon coup droit. J'ai été irrégulière dans mes attaques.»
Dubois s'en voulait de ne pas avoir saisi sa chance de prendre l'avance 3-2 dans la troisième manche qu'elle menait 40-15. Elle a terminé le jeu avec une double faute au service.
«C'est arrivé au mauvais moment. Je n'avais pas de momentum. Cela vient en jouant des matches toutes les semaines. J'irai maintenant à Granby pour affronter n'importe qui. Sérieusement, j'étais contente d'affronter une bonne joueuse dès le départ. J'ai apprécié mon passage à Gatineau. C'est un beau tournoi. J'ai été très bien accueillie.»
Rien pour aider la cause de Dubois, Risa Osaki (187e au monde) n'a pas fait beaucoup d'erreurs. Elle retournait les balles de la Québécoise à merveille dans le match le plus relevé du tournoi jusqu'à présent. Décidément, ce match de premier tour avait l'allure d'une finale.
Deux Canadiennes
L'élimination de Dubois ne laisse que les Canadiennes Françoise Abanda et la jeune Katherine Sebov dans le tableau principal du simple.
La Française Stéphanie Foretz a éliminé l'Ontarienne Carol Zhao en trois manches de 6-2, 4-6, 6-3 dans un match de deuxième tour, mais Zhao s'est reprise en double avec Erin Routliffe en s'imposant devant Foretz et la Britannique Emily Webley-Smith.
La Canadienne Gloria Liang a également été éliminée par la Brésilienne Nathalia Rossi dans un duel serré de 7-6, 6-7 et 7-5. Trois joueuses ont quant à elles gagné un deuxième match pour accéder aux quarts de finale. Chieh-Yu Hsa (4e tête de série, Taïwan) et Miharu Imanish (6e tête de série, Japon) accompagnent maintenant la Française Stéphanie Foretz (3e tête de série) dans la ronde des huit.
Jfplante@ledroit.com