Vincent De Haître

Doublé franco-ontarien à la Coupe du monde

Vincent De Haître n'avait que trois ans lorsque Nagano a accueilli les Jeux olympiques en 1998. Ivanie Blondin, elle, était sur le point de fêter ses huit ans.
Les deux patineurs de vitesse franco-ontariens étaient trop jeunes pour se souvenir des résultats canadiens sur longue piste à l'anneau de glace japonais. Mais presque deux décennies plus tard, ce sont à leur tour de faire briller la feuille d'érable.
De Haître a remporté l'or samedi lors du sprint en équipe de l'épreuve de la Coupe du monde de Nagano. Puis dimanche, Blondin a ajouté une médaille d'argent au départ groupé.
Ivanie Blondin réagit à sa deuxième place au départ groupé.
Un exploit pour la femme originaire d'Orléans, qui avait dû déclarer forfait lors des courses sur 1000 m et 3000 m plus tôt durant le week-end. Elle combattait un virus depuis plusieurs jours.
« Un podium est un podium est je suis très heureuse avec la médaille d'argent. Je n'étais pas sûre que j'allais être capable d'y arriver aujourd'hui (dimanche) considérant à quel point j'ai été malade tout au long de la semaine », a soutenu Blondin sur le site web de Patinage de vitesse Canada.
Cette dernière avait gagné l'or en départ groupé le week-end précédent en Chine. Elle avait aussi terminé troisième au 3000 m.
Dimanche, seule Bo-Reum Kim, de la Corée du Sud, l'a devancée au fil d'arrivée. Francesca Lollobrigida, a raflé le bronze.
À un certain moment, Blondin occupait le cinquième rang et se trouvait loin du podium.
« J'ai fait des erreurs au cours d'une course où ç'a été un peu fou. Boe-Reum (Kim) a réussi un incroyable sprint et a bien fait ; elle m'a battue aujourd'hui. Mais considérant comment je me sentais, je suis assez contente. »