Carson Wentz n'a pas pu participer à la finale d'association contre les Vikings l'année dernière, en raison d'une blessure à un genou.

Deux nouveaux quarts dans la reprise de la finale d’association

PHILADELPHIE — Cette fois, ce sera Kirk Cousins contre Carson Wentz.

Les quarts et l’enjeu seront différents quand les Eagles de Philadelphie (2-2) accueilleront les Vikings du Minnesota (1-2-1), dimanche, dans une reprise du championnat de l’Association nationale.

Nick Foles avait guidé les Eagles vers une victoire de 38-7 face à Case Keenum et aux Vikings en janvier dernier. Le joueur par excellence du dernier Super Bowl sera toutefois sur le banc dimanche puisque Wentz a effectué un retour au jeu lors de la troisième semaine d’activités, après s’être remis d’une opération à un genou. Keenum a pris la direction de Denver puisque les Vikings ont consenti un contrat de 84 millions $ US à Cousins.

Les deux équipes n’ont toujours pas retrouvé le niveau qui les a guidées vers un long parcours en éliminatoires l’hiver dernier et elles ont désespérément besoin d’une victoire.

« C’est une excellente équipe et il faut oublier leur fiche, a dit Wentz. Nous savons aussi qu’ils vont être à leur meilleur contre nous en raison de leur désir de revanche. »

Cousins a eu du succès en sept départs contre les Eagles à l’époque où il portait les couleurs des Redskins de Washington. Il a accumulé 2122 verges de gains et 16 passes de touché contre cinq interceptions tout en compilant un dossier de 4-3 dans ces rencontres.

« C’est un endroit spécial avec une foule très partisane, a dit Cousins. J’ai eu plusieurs bonnes batailles là-bas. Parfois j’en suis sorti vainqueur, parfois j’en suis sorti perdant. Ce sera un bon défi pour nous. »

Le coordonnateur offensif des Vikings, John DeFilippo, a été entraîneur des quarts des Eagles lors des deux dernières saisons. Il est donc assez familier avec Wentz et le système de l’entraîneur-chef Doug Pederson. Les Eagles ont déjà vaincu leur ancien coordonnateur offensif Frank Reich et les Colts lors de la troisième semaine du calendrier.

« C’est comme lorsque nous avons affronté Frank, la terminologie, certains cris, certains signaux avec les mains, il y a des choses qu’il pourrait reconnaître, a souligné Pederson. Il est un gars intelligent, mais il doit aussi préparer son équipe. Je crois qu’il va se concentrer là-dessus. »

« Nous reconnaissons aussi certains de leurs jeux en attaque et notre défensive sera prête. »

Les attaques au sol des deux équipes en arrachent depuis le début de la campagne. Du côté des Vikings, Dalvin Cook a accumulé seulement 98 verges de gains au sol cette saison et Cousins devrait donc être très occupé.

« Il est important de créer un certain équilibre, a toutefois rappelé l’entraîneur-chef des Vikings, Mike Zimmer. Ça va forcer la défensive à réfléchir. »

Du côté des Eagles, Pederson a appelé 74 pour cent de jeux aériens dans un revers en prolongation face aux Titans du Tennessee le week-end dernier.

« Pederson est assez patient avec le jeu au sol, a soutenu le coordonnateur offensif Mike Groh. Il y pense toujours et a régulièrement des conversations avec ses adjoints pendant la rencontre. »

Les Eagles devront garder à l’œil les receveurs Adam Thielen et Stefon Diggs. Diggs a capté trois passes de touché, tandis que Thielen est le seul receveur dans la NFL à avoir récolté au moins 100 verges de gains aériens lors de chaque match cette saison. Jalen Mills et Ronald Darby auront la lourde tâche de les surveiller.