Guimond tente de garder le moral, lui qui disputera encore quelques courses dans les prochains jours.

Deux fois quatrième aux Jeux paralympiques

Alexis Guimond l’avait presque sa première médaille aux Jeux paralympiques.

Le skieur alpin de Gatineau a terminé au quatrième rang pour une deuxième journée de suite, dimanche, à PyeongChang. Seulement 12 centièmes de seconde l’a séparé du médaillé de bronze de ce super-G, Markus Salcher, de l’Autriche. Theo Gmur et Arthur Bauchet, respectivement de la Suisse et de la France, ont gravi les deux premières marches du podium.

Guimond, 18 ans, avait aussi signé le quatrième temps le plus rapide la veille à la descente.

« Au début du parcours, il y a un endroit où mon ski n’a pas été comme il aurait dû », a-t-il expliqué à l’agence Sportcom.

« C’est très frustrant. Hier (samedi) j’avais fait une bonne course, mais j’ai fait des erreurs qui m’ont coûté cher. Aujourd’hui (dimanche), c’est la fatigue qui m’a frappé. Je n’ai pas pu mettre les bouchées doubles. »

Guimond tente de garder le moral, lui qui disputera encore quelques courses dans les prochains jours. Le slalom géant l’attend notamment. Une épreuve dans laquelle il excelle.

« Tu es tellement proche, mais tellement loin en même temps. Les Jeux paralympiques c’est seulement une fois aux quatre ans, tu attends longtemps pour ce moment, pour finalement terminer quatrième… Je suis hors de moi, mais il faut passer à autre chose », a-t-il ajouté à l’agence Sportcom.