Novak Djokovic tente à Cincinnati de devenir le premier joueur à remporter chacun des neuf tournois de la série Masters 1000.

Deux belles prises pour Djokovic à Cincinnati

CINCINNATI — Novak Djokovic a démoli sa raquette avant de finalement faire un pas de plus vers un titre qui lui échappe toujours.

Frustré par la piètre qualité de son jeu, Djokovic a fracassé sa raquette sur le terrain. Il a ensuite été en mesure de vaincre le Canadien Milos Raonic 7-5, 4-6 et 6-3, vendredi, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de l’Omnium de Cincinnati, le seul tournoi de la série Masters de l’ATP qu’il n’a jamais gagné.

À la conclusion du duel de 2h30, le Serbe a célébré en chantant avec la foule et en agitant le poing. Il avait aussi dû vaincre le champion en titre Grigor Dimitrov quelques heures plus tôt, complétant une rencontre interrompue la veille par la pluie. De son côté, Raonic en était à son premier match de la journée.

«Honnêtement, ce fut une journée en montagnes russes», a dit Djokovic, qui avait atteint les quarts de finale à cinq reprises à Cincinnati et avait perdu à chaque reprise. «Je suis très heureux de mon attitude et d’avoir pu demeurer suffisamment concentré pour revenir de l’arrière dans les deux matchs.

«Le match contre Dimitrov hier [jeudi] n’avait pas très bien débuté pour moi. Il jouait vraiment bien. Nous n’avons pas été les seuls [à devoir composer avec les délais de pluie], mais ça rend tout plus difficile, car tu dois te réchauffer, avant de refroidir de nouveau. Je suis rentré à l’hôtel vers 22h30, je suis revenu pour jouer contre lui, et là je n’avais qu’une couple d’heures de repos avant de retourner sur le court. Puis, je devais affronter Raonic, un gars qui sert à plus de 140 mi/h. Ça te force à repartir la machine rapidement.»

Motivé à faire l'histoire

Djokovic, qui a porté sa fiche contre Raonic à 9-0, tente de devenir le premier joueur à gagner chacun des neuf tournois de la série Masters 1000. «C’est pour cette raison que je suis ici. Je suis très motivé. Et je suis dans une bonne position.»

Il affrontera maintenant Marin Cilic, qui a aussi gagné deux matchs vendredi pour obtenir une place dans le carré d’as. Il a d’abord défait Karen Khachanov en trois manches, dans un match commencé la veille, puis a vaincu Pablo Carreno Busta 7-6 (7), 6-4.

Les nombreux jours de pluie avaient transformé les quarts de finale en test d’endurance. Six matchs du tableau masculin et trois du tableau féminin avaient été repoussés à vendredi en raison de la pluie.

Ainsi, Roger Federer a rapidement complété son premier match — il a vaincu Leonardo Mayer 6-1 et 7-6 (6) en 72 minutes — pour atteindre les quarts de finale, avant de devoir revenir sur les courts un peu plus tard. Le Suisse de 37 ans, qui vise un huitième titre à Cincinnati, avait rendez-vous en soirée avec son compatriote Stan Wawrinka, qui avait vaincu Marton Fucsovics 6-4, 6-4 plus tôt vendredi.