Au terme de la compétition, Marianne St-Gelais arrive deuxième au cumulatif, derrière la Britannique Elise Christie. 

Des médailles pour Hamelin et St-Gelais aux Mondiaux

Marianne St-Gelais a abouti au pied du podium lors de la super finale sur 3000 mètres dimanche aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste de Rotterdam, aux Pays-Bas, et en conséquence elle a dû se contenter du titre de vice-championne du monde.
St-Gelais, de Saint-Félicien, pouvait encore espérer mettre la main sur le titre de championne du monde en devançant sa principale rivale au classement cumulatif des Mondiaux, la Britannique Elise Christie, en super finale sur 3000 m. Elle a cependant pris le quatrième rang, tout juste derrière Christie. Les Sud-Coréennes Suk Hee Shim et Ji Yoo Kim ont réussi le doublé.
Ainsi, au classement cumulatif, Christie a été couronnée championne du monde en vertu de sa récolte de 89 points, tandis que St-Gelais a conclu la compétition deuxième avec 63. La pétillante Québécoise a néanmoins obtenu une quatrième médaille d'argent en deux jours aux Mondiaux.
En peu plus tôt dimanche, elle avait signé un chrono de 1:30,535 secondes pour s'adjuger le deuxième rang du 1000 m, tout juste derrière Christie. La Néerlandaise Suzanne Schulting avait complété le podium. Les coéquipières de St-Gelais, Marie-Ève Drolet et Kim Boutin, avaient été éliminées plus tôt dans la compétition.
Samedi, la Québécoise avait obtenu l'argent lors des épreuves de 500 et 1500 m.
Chez les hommes, Charles Hamelin a enregistré son premier podium des Mondiaux en décrochant la médaille de bronze sur 1000 m.
Hamelin, de Sainte-Julie, a complété la distance en 1:25,182. Il a été devancé dans l'ordre au fil d'arrivée par le Sud-Coréen Yi Ra Seo et le Hongrois Sandor Liu Shaolin. Les coéquipiers de Hamelin, Samuel Girard et Charle Cournoyer, ont été éliminés en demi-finales.
Girard a pu se reprendre en super finale du 3000 m, où il a terminé quatrième en 4:48,550. En vertu de ce résultat, le patineur âgé de 20 ans a pris le troisième rang du classement cumulatif avec 37 points, loin derrière le Sud-Coréen Seo (81) et le Néerlandais Knegt Sjinkie (73). Pour sa part, Hamelin a fini sixième dans cette course regroupant les huit premiers du classement général masculin, et huitième au classement général avec 18 points.
Les relais canadiens masculin et féminin concluront ces Mondiaux en prenant part aux finales B.