Alaine Chartrand a perdu son titre national chez les femmes samedi

Des larmes de peine et de douleur

Alaine Chartrand pleurait. Quelques larmes de peine, d'autres de douleur.
La patineuse artistique de Prescott venait de perdre son titre national chez les femmes, samedi, aux championnats canadiens. Tout ça dans son patelin, devant parents et amis, à l'aréna de la Place TD.
« Autant que je sois déçue, je me dis que c'est déjà un exploit que je sois ici », a soutenu Chartrand, qui a terminé au troisième rang. Kaetlyn Osmond, de Terre-Neuve, a repris la couronne qu'elle détenait en 2013 et 2014, devançant au classement Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario.
« J'ai commencé la semaine en me foulant la cheville droite, a confié Chartrand. Je ne savais pas si je serais en mesure de participer à cette compétition. »
La jeune femme de 20 ans s'est blessée en ratant l'atterrissage d'un triple saut, lundi dernier. Elle a tenté de chausser ses patins le mercredi, mais sans succès.
« J'avais mal. Je me suis alors dit que je serais incapable de patiner (...) Puis jeudi, j'ai pu m'entraîner. Donc, je me dis que c'est quand même bien d'avoir pu batailler à travers tout ça, de gagner le bronze. »
Chartrand devra toutefois tirer un trait sur une participation aux championnats du monde. Seulement Osmond et Daleman feront le voyage à la fin mars en Finlande.
En revanche, Patinage Canada l'enverra à la compétition des Quatre Continents, du 14 au 19 février, à Gangneung, en Corée du Sud.
Un premier quadruple saut
Joseph Phan
La patineuse du club Nepean n'était pas la seule athlète de la région à fouler la glace aux championnats canadiens chez les seniors. Joseph Phan, qui a grandi Aylmer, a pris le 11e rang chez les hommes.
Âgé de 15 ans, il était le plus jeune participant.
« Joseph a effectué un pas important en atterrissant un quadruple saut pour la première fois de sa carrière en compétition », a noté un de ses entraîneurs, Yvan Desjardins.
« Il a aussi commis quelques erreurs qu'il ne fait pas habituellement. Mais ça fait partie de son apprentissage. »
Champion national chez les novices en 2014 puis chez les juniors en 2016, Phan a pu miser sur plusieurs partisans dans les gradins. Ses 15 cousins étaient sur place, tout comme plusieurs de ses amies au club Asticou où il s'entraînait avant de déménager en banlieue de Montréal, il y a trois ans.
On a aperçu au moins deux affiches « On t'aime Joseph ».
Vanessa Chartrand neuvième
Vanessa Chartrand et Alexander Seidel
Une de ses anciennes coéquipières à Aylmer, Vanessa Chartrand, effectuait aussi ses débuts chez les seniors à ces championnats-ci. Son partenaire Alexander Seidel et elle ont terminé au neuvième et dernier rang en danse.
Il s'agit de leur première saison ensemble sur la glace. Chartrand avait passé l'hiver précédent à chercher un nouveau partenaire.
« Ce fut une expérience très amusante, très excitante de participer à ces championnats », a-t-elle dit.
« Il y avait beaucoup plus de gens à ce dont nous étions habitués à d'autres compétitions, a ajouté Seidel. Ce qui était cool, c'était de voir que l'aréna était rempli même lors de nos entraînements. Les gens applaudissaient pour chacun de nos éléments réussis. »
Reste à voir s'ils continueront à faire équipe.
Chartrand a le goût de poursuivre ce partenariat. Seidel, lui, compte prendre quelques semaines pour songer à son avenir.
« J'aimerais continuer, mais j'ai besoin de temps. Nous sommes les deux à l'université dans des programmes exigeants. Ce n'est pas toujours facile », a soutenu le jeune homme qui étudie en biochimie à l'université Concordia, à Montréal.
Une pluie de records
Meagan Duhamel et Eric Radford
L'histoire du patinage artistique canadien aura été réécrite à plusieurs reprises lors des derniers jours à Ottawa.
De nombreux records sont tombés.
Où commencer ?
Le couple du Québec, Meagan Duhamel et Eric Radford, a remporté un sixième titre national de suite en paire aux championnats nationaux. Ils ont du même coup dépassé les Brasseur et Eisler, Underhill et Martini, Wagner et Paul de même que le duo Bezic.
« C'est surréaliste », a avoué Radford.
« Un jour, j'espère être assise à mon tour dans les estrades et voir un couple battre notre marque », a ajouté Duhamel.
Quel autre record est tombé durant ces championnats canadiens, la 15e édition à être présentée à Ottawa ?
Patrick Chan a rejoint Montgomery Wilson, une étoile des années 1930, en gagnant samedi soir un neuvième titre masculin en carrière. 
Quant à Tessa Virtue et Scott Moir, ils ont terminé la compétition de danse senior avec un pointage de 203,45, du jamais vu à cet événement depuis la venue du nouveau système de notation.
Sans surprise, les Duhamel, Radford, Chan, Virtue et Moir ont obtenu la confirmation dimanche qu'ils représenteront le Canada aux championnats du monde, du 29 mars au 2 avril, à Helsinki, en Finlande. Les Osmond et Daleman les accompagneront tout comme Pipper Gilles et Paul Poirier de même que Kaitlyn Weaver et Andrew Poje en danse.
Les paires formées de Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch de même que Julianne Séguin et Charlie Bilodeau effectueront aussi le voyage.