Le défenseur originaire d’Ottawa, Merrick Rippon, se retrouve au 158e rang.

Des espoirs d'Ottawa et Gatineau derrière Hughes et Kakko, selon la Centrale

La Centrale de dépistage de la LNH a publié son dernier recensement des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage lundi, des listes dominées par les attaquants Jack Hughes en Amérique du Nord et Kaapo Kakko en Europe.

Derrière l’Américain et le Finlandais, on retrouve quelques espoirs des deux équipes juniors de la capitale nationale, les 67’s d’Ottawa et les Olympiques de Gatineau, en vue de cet encan qui aura lieu à Vancouver en juin.

L’attaquant Graeme Clarke a gagné quelques rangs par rapport au classement de mi-saison alors qu’il est passé de la 56e à la 45e place parmi les patineurs évoluant en Amérique du Nord. Son coéquipier Nikita Okhotyuk est pour sa part resté sensiblement au même endroit, 56e alors qu’il était 55e à la mi-saison.

Oublié du dernier recensement, le défenseur originaire d’Ottawa Merrick Rippon se retrouve pour sa part au 158e rang. Il se retrouve tout juste devant les deux attaquants des Olympiques considérés, Mathieu Bizier et Iaroslav Likhachev, qui se suivent en 165e et 166e place. Ce dernier a chuté de 60 places par rapport au classement de mi-saison.

Le gardien des Olympiques Creed Jones n’a pas été placé sur la liste des meilleurs espoirs à sa position, où on retrouve un seul espoir local, Gabriel Carrière, des Lasers junior A de Kanata, que l’on retrouve au 15e rang.

Non-considéré à la mi-saison, le petit attaquant de l’Outaouais Xavier Simoneau, des Voltigeurs de Drummondville, se retrouve en 204e place. L’attaquant franco-ontarien Jacob LeGuerrier, de Sault Ste. Marie, occupe pour sa part la 92e position.