Joseph Phan ne participera pas aux championnats québécois de patinage artistique. Par contre, le patineur qui a grandi à Aylmer sera sur la glace lors du Défi de Patinage Canada en décembre.

Des championnats québécois de patinage artistique sans Phan

Joseph Phan n’effectuera pas de pirouettes dans son patelin dans les prochains jours. L’ancien champion national sera absent des championnats québécois de patinage artistique qui se dérouleront dès vendredi en Outaouais.

Ce dernier s’est prévalu d’une exemption pour se désister de l’événement qui attirera entre 200 et 250 athlètes au complexe Branchaud-Brière. Il a obtenu ce privilège en participant à deux étapes du circuit Grand Prix junior cet automne, gagnant notamment le bronze à Ostrava, en République tchèque.

« De toute façon, je fais de la fièvre en ce moment. Je n’aurais pas été prêt pour cette compétition-là », a souligné Phan au bout du fil.

Le jeune homme de 17 ans, qui a grandi à Aylmer, s’entraîne depuis le milieu de l’été à Toronto. Plus précisément au Toronto Cricket Skating and Curling Club sous la férule de l’ancien champion du monde Brian Orser.

Une belle complicité s’est installée entre les deux passionnés de patinage artistique. Et ce malgré leur différence d’âge.

L’élève est né en 2001. Le maître, lui, a vu le jour en décembre… 1961.

Phan a déjà ajouté avec succès un nouveau saut à son répertoire, le quadruple Salchow.

« Brian a parié 50 $ avec moi il y a quelques semaines. Il allait me donner l’argent si je réussissais à atterrir ce saut à l’entraînement. Il m’a dit ça le lundi et me donnait jusqu’au mercredi pour y arriver, a relaté le produit du club Asticou d’Aylmer.

«Ça m’a vraiment motivé. J’ai fini par l’atterrir la journée même ! Je ne pense pas que Brian s’attendait que j’allais le faire.»

Et Phan n’a pas perdu de temps à réclamer son argent. Il a flambé rapidement cette récompense.

«Je suis allé voir un film au cinéma. Je me suis acheté aussi du thé aux perles.»

Si tout va bien sur la glace ces jours-ci, ce fut tout autre à son arrivée au Cricket Skating Club. Des problèmes d’adaptation se sont traduits par une décevante neuvième place à sa première sortie de la saison au Grand Prix junior de Kaunas, en Lithuanie.

«Quand j’ai changé de site d’entraînement, je pensais honnêtement que tout irait bien dès le début. Je n’ai pas réalisé à quel point c’était un gros changement. C’est un nouvel environnement et une façon différente aussi de s’entraîner. Cela m’a affecté à ma première compétition. Je me suis retroussé les manchettes par la suite.»

Ce qui a donné cette troisième place à Ostrava.

Phan participera au Défi de Patinage Canada en décembre, épreuve qui sert de qualification en vue des championnats canadiens. En plus de peaufiner ses quadruples sauts, il a travaillé récemment avec l’ancienne championne Tracy Wilson à améliorer l’efficacité de ses croisés et virages.

«Pour m’assurer d’avoir encore de l’énergie à la fin de mon programme», a-t-il expliqué.

Joseph Phan absent des championnats québécois, les regards des amateurs locaux de patinage artistique seront tournés vers Fée Ann Landry et Meghan Fredette, toutes deux chez les pré-novices dames. Ce seront les uniques représentantes de l’Outaouais à ce rendez-vous.

La première patinera sous les couleurs du club Patinage Gatineau, la seconde défendra les honneurs du CPA Buckingham.