Des centaines de milliers de partisans des Eagles ont convergé vers Philadelphie jeudi, afin de ne rien manquer du tout premier défilé des champions du Super Bowl dans cette ville.

Des centaines de milliers de partisans pour le défilé du Super Bowl

PHILADELPHIE — Des centaines de milliers de partisans des Eagles ont convergé vers Philadelphie – certains avant que le soleil ne se lève – jeudi, afin de ne rien manquer du tout premier défilé des champions du Super Bowl dans cette ville.

Certains ont couché dans leur véhicule ou dans leurs bureaux afin de s’assurer de voir leurs héros défilant sur Broad Street, l’artère principale entre le stade de l’équipe et l’hôtel de ville, déjà complètement bloquée par les partisans plus de quatre heures avant le début du défilé, vers 11 h.

Les écoles, les musées, les édifices gouvernementaux et même le zoo de Philadelphie sont demeurés fermés jeudi afin que toute la ville puisse célébrer la victoire des Eagles au Super Bowl.

Au lever du soleil, les partisans ont dû braver des vents glaciaux qui ont fait plonger le mercure sous le point de congélation pour se trouver une place de choix sur le parcours de huit kilomètres, beaucoup plus long que le tracé réservé aux Phillies en 2008, après leur triomphe en Série mondiale.

Les trains en provenance des banlieues de Philadelphie étaient bondés, les passagers devant souvent laisser passer plus d’un train avant de finalement monter à bord. Les stationnements près des gares – aussi loin que dans le New Jersey voisin – étaient remplis à pleine capacité et fermés depuis très tôt.

Ce défilé couronnait près d’une semaine de festivités pour les partisans des Eagles, qui ont célébré le premier titre de l’équipe en près de 60 ans.

Menés par leur quart substitut et l’entraîneur-chef Doug Pederson, à sa deuxième saison dans ce poste seulement, les Eagles ont vaincu les puissants Patriots de la Nouvelle-Angleterre 41-33, dimanche.