Les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang auront lieu du 9 au 25 février 2018.

Dernier droit pour les athlètes canadiens

CALGARY - À huit mois des Jeux d'hiver de Pyeongchang, le Comité olympique canadien (COC) a voulu créer un esprit de corps parmi ceux et celles appelés à former l'équipe en réunissant une centaine d'athlètes à Calgary au cours du week-end.
Le Laboratoire olympique et le Sommet des médias d'Équipe Canada visaient à préparer le mieux possible les athlètes présents en vue de l'expérience qu'ils vivront en février prochain en Corée du Sud.
« Les ateliers du laboratoire ont abordé différents sujets, allant de la préparation mentale, à l'importance de se connaître comme individu, de connaître les gens qui nous entourent et à la façon de réagir aux différentes personnalités », a commenté l'ex-patineuse de vitesse courte piste Isabelle Charest, qui joue le rôle de chef de mission de l'équipe canadienne pour les Jeux de Pyeongchang.
« L'objectif est d'apprendre de l'expérience d'autres Olympiens pour qu'ils ne se retrouvent pas devant l'inconnu une fois aux jeux. »
Le quadruple médaillé olympique Charles Hamelin a l'habitude de ce genre d'événement, organisé par le COC à chaque cycle olympique depuis les Jeux de Turin en 2006.
« Avec l'expérience, on en vient à être davantage prêt à entendre les conférences et à en tirer profit », a reconnu le vétéran de 33 ans en mode préparation pour ses quatrièmes Jeux olympiques.
Charest, impressionnée par l'ouverture d'esprit des athlètes présents aux conférences, avoue qu'elle aurait bien apprécié bénéficier de cette expérience pendant sa carrière.
« Dans mon temps, j'ai l'impression que nous avions une vision réduite de notre préparation aux Jeux olympiques. Aujourd'hui, plusieurs aspects sont abordés et les athlètes sont désormais plus complets qu'à mon époque. »
Charest, triple médaillée olympique et double championne du monde sur distance individuelle pendant sa carrière au sein de l'équipe nationale de 1988 à 2002, s'est de nouveau refusée à chiffrer le nombre de médailles que le Canada pourrait remporter à Pyeongchang.
« L'objectif est de réunir l'équipe la mieux préparée pour connaître du succès. Combien de médailles cela représente, je ne le sais pas. Mais nous serons dans le coup comme aspirante pour être la meilleure. »
Le Canada envisage d'envoyer à Pyeongchang sa plus importante équipe à ce jour à des Jeux d'hiver. Elle sera composée d'environ 240 athlètes.
Les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang se dérouleront du 9 au 25 février 2018.