Tiger Woods était à un coup de s’offrir une chance de l’emporter au Championnat Valspar.

De nouveaux règlements pour moderniser le golf

Les règles du golf seront modernisées dans l’espoir de rendre certains règlements plus faciles à comprendre.

Le Royal & Ancient game, ainsi que l’USGA ont dévoilé lundi la version finale de la modernisation des règlements, à la fin d’un processus qui aura duré presque six ans. Les changements seront appliqués à compter de 2019.

« Nous avions réalisé qu’en souhaitant rendre les règles plus justes, elles étaient aussi devenues trop compliquées, a mentionné le directeur des règles de l’USGA, Thomas Pagel. À force d’apporter des ajustements pendant plus de 30 ans, elles étaient trop complexes et ce n’était pas bon pour le sport. »

Un des changements touchera la manière dont on remet sa balle en jeu après une pénalité — à partir de la hauteur des genoux et non des épaules. Un joueur ne sera plus puni si sa balle bouge accidentellement sur le vert, si son bâton touche le sol dans un obstacle ou si la balle touche la tige du fanion alors qu’il n’est pas tenu par un cadet sur le vert.

Par ailleurs, les cadets n’auront plus le droit d’aider les joueurs à aligner leur coup quand ils sont prêts à frapper la balle.

Il s’agit des plus importants changements apportés au livre des règlements depuis sa première publication en 1744 et cette fois, le livre a été aminci. On compte maintenant 24 règles à la place de 34 et le « Guide officiel des règles du golf » retire environ 1300 cas et exemples de son livre des décisions.

« Puisque les règles sont plus simples à comprendre, nous croyons que les comités pourront prendre la bonne décision sans avoir à réviser 1300 exemples de particularités », a noté Pagel.

Le projet de modernisation des règles est né lors d’une réunion entre des membres du R&A, de l’USGA, de la PGA et du circuit européen en avril 2012 à St. Andrews. Une version préliminaire a été déposée l’an dernier et le public a offert 30 000 commentaires provenant de 102 pays lors d’une période de six mois d’évaluation.

La proposition originale était de permettre aux joueurs de laisser tomber leur balle à cinq centimètres du sol après une pénalité. Pagel a mentionné que des inquiétudes ont été soulevées concernant le fait que c’était trop proche du sol. L’idée est toujours de remettre la balle en jeu, mais l’option d’y aller à la hauteur des genoux a été préférée puisqu’elle permet de remettre la balle dans le secteur souhaité tout en gardant un aspect aléatoire sur l’endroit où elle s’immobilisera.

Une règle touchera uniquement le golf récréatif. À partir de l’an prochain, les golfeurs pourront remettre une balle hors-terrain en jeu dans les environs de l’endroit où elle a quitté les limites du terrain — même si cela signifie qu’elle est remise en jeu dans l’allée — en recevant une pénalité de deux coups.

Cette règle a été mise en place pour favoriser le rythme du jeu et ne sera pas appliquée au niveau professionnel.

Les autres changements inclus notamment :

  • L’élimination des pénalités pour avoir fait bouger accidentellement une balle sur le vert ou en cherchant une balle perdue.
  • Les joueurs auront seulement trois minutes pour retrouver une balle perdue à la place de cinq minutes.
  • Les joueurs pourront maintenant réparer les marques de crampons ou de souliers sur le vert. Certains joueurs ont exprimé leurs inquiétudes concernant le rythme de la partie si un joueur prend trop de temps pour réparer la surface du vert. Pagel a toutefois rappelé que d’autres règles concernant le rythme de jeu avaient comme objectif d’éviter ce genre de situation et a rappelé que personne ne souhaitait voir un tournoi être décidé par une marque de crampon dans une ligne de roulé.
  • L’élimination des pénalités pour avoir retiré un obstacle d’une fosse de sable ou avoir touché au sable avec sa main ou son bâton (sans toutefois déposer son bâton à côté de sa balle pour armer sa frappe). Les joueurs pourront également déclarer leur balle injouable dans une fosse de sable, recevoir une pénalité de deux coups et jouer à partir de l’extérieur de la fosse.

WOODS ET ELS CAPITAINES À LA COUPE DES PRÉSIDENTS

Tiger Woods et Ernie Els s’affronteront de nouveau à la Coupe des Présidents, mais cette fois en tant que capitaine de leur équipe respective.

Deux personnes impliquées dans la Coupe des Présidents ont indiqué à l’Associated Press que Woods et Els seront les capitaines de l’édition 2019 du tournoi, à Melbourne. La personne a parlé sous le couvert de l’anonymat puisque la nouvelle n’avait toujours pas été annoncée.

Woods et Els doivent participer à une conférence de presse confirmant la nouvelle mardi, dans le cadre de l’Invitation Arnold-Palmer.

Ils ont participé au moment le plus mémorable de la Coupe des Présidents en 2003 en Afrique du Sud, quand ils avaient été sélectionnés pour participer à une prolongation. Ils avaient disputé trois trous sur le parcours de Fancourt avant que la noirceur ne force l’interruption de la compétition. Les capitaines Jack Nicklaus et Gary Player avaient ensuite décidé que le tournoi se terminerait avec une égalité.

MEILLEURES COTES D'ÉCOUTES EN CINQ ANS GRÂCE À TIGER WOODS

Tiger Woods était à un coup de s’offrir une chance de l’emporter et le circuit de la PGA a enregistré ses meilleures cotes d’écoute en cinq ans.

NBC Sports Group a affirmé que la ronde finale du Championnat Valspar lui a mérité une cote de 5,11, une augmentation de 190 pour cent par rapport à l’année précédente et la cote la plus élevée pour la télédiffusion d’un tournoi de la PGA depuis la victoire de Woods au Championnat des joueurs en 2013 - outre les tournois majeurs.

De retour au jeu après avoir subi une quatrième opération au dos, Woods accusait un coup de retard sur le meneur avant la ronde finale. Il a raté un roulé de 40 pieds pour un oiselet au 18e trou, ce qui lui aurait permis de disputer une prolongation en compagnie de Paul Casey.

Le réseau Golf Channel diffusait deux heures de la ronde finale avant de céder l’antenne à NBC et a obtenu une cote de 1,65, sa cote la plus élevée depuis que le réseau a commencé à présenter les premières heures des rondes en 2009.