Dave Smart a annoncé qu’il ne sera pas de retour avec les BlackJacks la saison prochaine.
Dave Smart a annoncé qu’il ne sera pas de retour avec les BlackJacks la saison prochaine.

Dave Smart quitte les BlackJacks

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
L’architecte des BlackJacks d’Ottawa, Dave Smart, ne sera pas de retour avec l’équipe de la Ligue canadienne de basket-ball élite (LCBE) la saison prochaine.

Le directeur des opérations basket-ball des Ravens de l’université Carleton, qui est aussi un consultant auprès des entraîneurs des Sénateurs d’Ottawa, a fait savoir qu’il quittera son poste de directeur général lorsque son contrat va arriver à expiration, le 31 août, lui qui est impliqué dans la communauté avec plusieurs autres organisations.

«En raison de mes responsabilités envers ma famille, de mon emploi à temps plein à Carleton, de mon implication dans le sport mineur au niveau de la base, et le temps que je consacre aux Sénateurs, je n’ai pas le temps nécessaire pour être le directeur général des BlackJacks au niveau que je le souhaiterais», a-t-il dit dans un communiqué de presse publié par l’équipe.

Smart avait été nommé DG de la formation d’expansion de la capitale nationale en décembre dernier. Les BlackJacks ont présenté une fiche de quatre victoires et quatre défaites lors du récent tournoi estival de la LCBE, bon pour la quatrième place. L’équipe dirigée par son ancien protégé à Carleton, Osvaldo Jeanty, s’est ensuite inclinée en demi-finale du championnat.

Les Ravens ont remporté 14 championnats nationaux universitaires sous sa direction et il a été nommé entraîneur de l’année du Sport universitaire canadien à 10 reprises avant de démissionner du poste d’entraîneur-chef pour superviser les programmes masculin et féminin de Carleton.

Dave Smart est directeur des opérations basket-ball des Ravens de l’université Carleton.

«J’aimerais remercier Dave pour avoir aidé à placer les BlackJacks sur la carte à Ottawa grâce à son habileté à attirer du talent de haut calibre dans la LCBE, et pour ses efforts et ses contributions afin de faire grandir notre sport, a commenté le commissaire de la ligue, Mike Morreale. Dave Smart est synonyme de succès au basket-ball au Canada. Je lui souhaite la meilleure des chances avec sa carrière de plus en plus occupée en dehors du court.»

Les BlackJacks entendent amorcer la recherche d’un nouveau directeur général au cours des prochaines semaines, alors que le circuit canadien espère tenir une saison normale, du début de mai jusqu’à la mi-août 2021, si la pandémie de la COVID-19 le permet.