COVID-19: cinq cas chez les Gee Gees à l'Université d'Ottawa

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
La pandémie frappe de plein fouet les Gee Gees, dont cinq joueurs de l’équipe de football ont testé positifs à la COVID-19.

L’Unversité d’Ottawa a confirmé la nouvelle tôt vendredi matin. Dans une déclaration officielle envoyée aux médias, elle affirme aussi avoir «reçu des rapports indiquant que certains joueurs ne respectaient pas les règles d’auto-isolement et mettaient ainsi en danger la santé et la sécurité de leurs coéquipiers, de la communauté universitaire et du public».

Les protocoles de santé et de sécurité permettent aux équipes sportives universitaires de s’entraîner, même si la saison de compétition de l’Ontario University Athletics (OUA) a été annulée en raison de la pandémie. L’Université d’Ottawa rappelle qu’elle a mis en place des protocoles étendus pour ses formations, dont l’équipe de football.

Cette récente éclosion a toutefois forcé sa main, menant à l’arrêt des activités des Gee Gees.

«Comme la priorité de l’Université est de s’aligner avec les directives de santé publique pour assurer la santé et la sécurité de la communauté du campus, y compris celle des joueurs de football des Gee-Gees eux-mêmes, l’Université a donc suspendu le programme d’entraînement de football universitaire des Gee-Gees jusqu’à nouvel ordre», peut-on lire.

La COVID-19 fait des ravages en ce moment au football universitaire américain, qui a décidé de tenir une saison malgré la pandémie.

Un match important entre les Gators de la Floride et LSH prévu samedi a été annulé après que plusieurs joueurs d’une des équipes ont été déclarés positifs à la COVID-19. Ailleurs, l’entraîneur-chef de la formation de l’Alabama, Nick Saban, ne pourra pas diriger son équipe ce week-end puisqu’il a aussi reçu un diagnostic positif.