Christine Sinclair (centre) a inscrit son 182e but en carrière, mais ça n’a pas empêché le Canada de s’incliner 2-1 devant les Pays-Bas.

Sinclair marque, mais le Canada s’incline

REIMS — Le Canada s’est fait faire la leçon, jeudi, à la Coupe du monde de soccer féminin, payant cher un lent départ et quelques erreurs défensives.

Christine Sinclair a inscrit son 182e but en carrière, mais ça n’a pas empêché le Canada de s’incliner 2-1 devant les Pays-Bas, le reléguant ainsi au deuxième rang du groupe E à la Coupe du monde de soccer féminin.

Les Canadiennes, cinquièmes au monde, se rendront maintenant à Paris pour y affronter les Suédoises en huitièmes de finale lundi.

Les Hollandaises, qui sont championnes d’Europe, se rendront à Rennes pour croiser le fer avec le Japon, deuxième du groupe D.

«Je ne crois pas que nous avons été à la hauteur, a reconnu l’attaquante Janine Beckie. Je pense que les buts qu’elles ont marqués, c’est nous qui leur avons donné.»

«C’est absolument décevant, a renchéri le milieu de terrain Desiree Scott. Je pense que nous sommes sortis un peu à plat au départ. Je pense simplement que ce match était d’un niveau supérieur comparativement aux deux premiers matches et ça nous a secoués un peu, a soutenu la capitaine Sinclair, qui a écrit une page d’histoire devenant la seule autre joueuse après la Brésilienne Marta à marquer dans cinq Coupes du monde différentes. Cela nous a pris un peu de temps pour vraiment nous mettre dedans et cela ne peut pas arriver contre les meilleures équipes du monde.»

La réserviste Lineth Beerensteyn a inscrit le but victorieux à la 75e minute, après s’être démarquée de ses couvreuses pour rabattre une passe transversale au fond du filet canadien. Le but a mis un terme à une séquence de 10 matches sans défaite (7-0-3) du Canada, qui remontait à octobre dernier.

Le Canada a tenté de créer l’égalité, et Beckie a obtenu une chance en or de ramener les deux équipes à la case départ à la 83e minute - sauf que sa tête n’était pas cadrée.

La défenseuse hollandaise Anouk Dekker a inscrit l’autre filet de la rencontre, à la 54e minute.

Ce filet a mis un terme à la séquence de 477 minutes sans accorder de but du Canada, qui remontait à une victoire de 2-1 contre le Nigéria le 8 avril. Ce n’était que le deuxième but que le Canada concédait en 11 rencontres cette saison.