Le Musée de Londres a indiqué vouloir acquérir l’un des costumes trois pièce de Gareth Southgate pour l’exposer dans sa collection.

Bons baisers de Russie

MOSCOU —Anecdotes et insolites du Mondial-2018 en Russie (jusqu’au 15 juillet) :

Le trois-pièces de Southgate au musée

Quel que soit le résultat de Croatie-Angleterre, mercredi, le sélectionneur des Three Lions, Gareth Southgate, entrera dans les annales pour avoir permis à son équipe d’atteindre le dernier carré d’un Mondial pour la troisième fois seulement de son histoire (après 1966 et 1990). 

Son gilet, étonnamment, pourrait obtenir le même genre de notoriété. 

Le Musée de Londres a en effet indiqué vouloir acquérir l’un de ses costumes trois pièce pour l’exposer dans sa collection. 

« Les emblématiques gilets de Southgate ont contribué à remettre les costumes trois-pièces à la mode ; une tendance lancée en 1666 par le roi Charles II en personne », celui qui a refermé la parenthèse républicaine de Cromwell, indique le Musée dans son communiqué. 

Une ascendance prestigieuse pour un homme qui pourrait bientôt entrer au Panthéon anglais, si ses hommes se qualifient pour la finale.


Une cagnotte pour l’ambulance

Face à la Suède, samedi, les Anglais ont non seulement assumé leur statut de favoris (2-0), mais aussi leurs débordements d’après match. 

Une cagnotte a ainsi été lancée pour rembourser les dégâts infligés à une ambulance londonienne transformée en trampoline improvisé par des supporters. 

L’opération de crowdfunding, menée par des admirateurs du Millwall Football Club, a permis de rassembler 9 100 livres (plus de 10 000 euros). 

« Au Millwall Supporters Club (sud de Londres), nous pensons qu’il est très important d’aider notre communauté, donc nous voulons contribuer à lever des fonds pour aider à réparer » l’ambulance, ont écrit les admirateurs qui tentent depuis des années d’adoucir leur sulfureuse réputation de hooligans. 

La police britannique a recensé 387 incidents après Suède-Angleterre et craint des débordements supplémentaires après la demi-finale de mercredi contre la Croatie.


Champions maltraités

Si les Anglais venaient à gagner la Coupe du monde, le champion du monde 1966 Gordon Banks espère que les joueurs seront mieux traités par leur fédération que sa génération ne l’a été. 

« J’espère que si les mecs réussissent, ils se sentiront plus appréciés par la FIFA que nous. Ils l’auront mérité », a déclaré l’ancien gardien. 

« La FA n’a rien fait pour nous. Je suis très déçu par la FA et par ce qu’ils ont fait pour nous », a-t-il ajouté, expliquant qu’il avait dû vendre des objets souvenirs de sa carrière pour joindre les deux bouts.