Dustin Cook sera de tous les départs en super-G et en slalom géant de la Coupe du monde en 2014-2015.

Cook termine l'hiver en force

Ce n'était pas la saison de ski alpin qu'il avait envisagé.
Dustin Cook se voyait à Sotchi en février. Il n'a pas été capable de se qualifier en vue des Jeux olympiques.
Son meilleur résultat en Coupe du monde a été une 39e position en super-G à Beaver Creek au mois de décembre.
Mais en revanche, l'athlète du mont Sainte-Marie a réussi à conclure l'hiver en force. Il a été couronné champion du circuit Nor-Am en slalom géant la semaine dernière à Nakiska, en Alberta.
Puis deux jours plus tard, il a terminé deuxième au classement général en super-G.
Deux résultats qui n'ont rien de banal. Ils lui garantissent un départ à toutes les épreuves de la Coupe du monde en 2014-2015 dans ces deux épreuves.
Moins de pression
«Ça enlève un peu de pression en vue de la saison prochaine», a avoué Cook lorsque joint durant le week-end dans l'Ouest canadien.
«J'avais les émotions partagées sur la façon dont ma saison s'est déroulée. J'étais insatisfait de mes performances en Coupe du monde. Mais d'un autre côté, ce fut une année de développement en travaillant avec de nouveaux entraîneurs techniques. J'ai notamment effectué de gros progrès dans le dernier mois. Je suis excité par la façon dont j'ai skié dernièrement. Je m'attends à ce que ça soit payant pour moi la saison prochaine et même durant l'été.»
Peu de repos
Car la période de repos sera assez courte pour le skieur de 25 ans.
Après les championnats canadiens qui se dérouleront du 19 au 26 mars à Whistler, Cook aura droit à un congé d'un mois. Il compte se rendre où il n'y aura pas un flocon.
«À Hawaii», a-t-il précisé.
Un voyage qui ne sera pas effectué en solo. Son amie de coeur qui skie au sein de l'équipe américaine l'accompagnera.
Dès mai, ce sera retour dans le gymnase. Des camps d'entraînement devraient avoir lieu en juillet de même qu'à la fin du mois d'août.
Mcomtois@ledroit.com