Carey Price a repoussé 37 tirs, une performance qui a permis au Canadien de mettre fin à la séquence de six victoires des visiteurs.

Columbus 1/Montréal 3: Price encore solide

Carey Price a livré une deuxième performance de qualité en autant de sorties, et il a aidé le Canadien de Montréal à arracher une victoire de 3-1 aux Blue Jackets de Columbus lundi soir au Centre Bell.

Price, qui avait blanchi les Blue Jackets 1-0 le 28 février 2017 au Centre Bell, a repoussé 37 tirs, une performance qui a permis au Canadien de mettre fin à la séquence de six victoires des visiteurs.

Seul Pierre-Luc Dubois (4e) est parvenu à loger une rondelle derrière Price, qui donne vraiment l’impression d’avoir retrouvé ses moyens.

Brendan Gallagher (10e) et Jonathan Drouin (4e), celui-ci en avantage numérique, ont déjoué Sergei Bobrovsky, qui a fait face à 27 tirs.

Andrew Shaw (5e) a scellé l’issue du match en marquant dans un filet désert avec 1:24 à jouer au temps réglementaire.

C’est en première période que le Canadien a marqué ses deux premiers buts, dans un intervalle d’environ cinq minutes, et connu ses meilleurs moments de la rencontre.

En fait, avec un peu plus de doigté autour du filet adverse, le Canadien aurait pu ajouter à son avance et carrément sortir les Blue Jackets du match, eux qui semblaient étrangement désorganisés dans leur territoire.

Ce ne fut pas le cas, et par la suite, les hommes de Claude Julien ont vu leur précieux gardien de but se dresser tel un mur devant les tirs répétés des Blue Jackets, tout particulièrement en deuxième période.

Aidés par trois punitions mineures imposées au Canadien pendant les huit premières minutes de l’engagement, les Blue Jackets ont obtenu six de leurs 18 tirs au deuxième vingt avec l’avantage d’un homme, dont plusieurs de qualité qui sont venus de l’embouchure du filet de Price.

En fait, il a fallu un jeu d’apparence plutôt banale pour que Dubois permette aux Blue Jackets de s’inscrire à la marque, tard en deuxième période.

Les visiteurs ont continué de s’imposer au début du troisième vingt et contrôlé l’espace territorial, au point de ne concéder que deux tirs inoffensifs au Tricolore pendant les dix premières minutes.

Il a fallu une pénalité mineure à Nick Foligno au milieu de la troisième période pour que l’attaque du Canadien reprenne un peu de tonus. Elle a cependant été incapable d’ajouter un troisième but qui lui aurait permis de respirer un peu plus à l’aise.

Gallagher est venu tout près de le faire, quelques secondes avant la fin de la punition à Foligno, mais Bobrovsky a réalisé son meilleur arrêt du match.

Immédiatement après cette punition, les Blue Jackets ont pu déployer leur avantage numérique pour la cinquième fois de la soirée, et une fois de plus, ils ont été incapables de vaincre Price dans pareilles circonstances.

Avec ce gain, le Tricolore a doublé les Sénateurs d’Ottawa au classement général de l’Association Est. Les deux équipes s’affronteront mercredi soir au Centre Bell.

+

ILS ONT DIT

«Il a passé beaucoup de temps en désavantage numérique. C’est un gars fiable, dans les dernières minutes d’un match on sait qu’il va prendre les bonnes décisions.»

— Claude Julien au sujet de Tomas Plekanec

«Nous l’avons placé dans une position terrible en deuxième période. Nous avons écopé de beaucoup trop de pénalités, mais il a été sensationnel. Il a réalisé plusieurs arrêts très importants.»

— Andrew Shaw, au sujet de la performance du gardien Carey Price

LES CINQ MOMENTS MARQUANTS DU MATCH

Gallagher atteint un plateau

Brendan Gallagher a récolté son 200e point en carrière en déjouant le gardien des Blue Jackets à 3:11 du premier vingt, sur le premier tir du Canadien.

Aidé par la générosité de Sergei Bobrovsky, qui a déjà mieux paru, Brendan Gallagher a récolté son 200e point en carrière en déjouant le gardien des Blue Jackets à 3:11 du premier vingt, sur le premier tir du Canadien. Le jeu a commencé en zone du Tricolore lorsque Cam Atkinson a été incapable de maîtriser une passe de Sonny Milano, permettant au pugnace attaquant du Tricolore de se diriger vers le territoire des Blue Jackets. Le défenseur Seth Jones a forcé Gallagher à déborder légèrement vers la droite, mais ça ne l’a pas empêché de décocher un tir des poignets qui s’est faufilé entre les jambières de Bobrovsky. Il s’agissait d’un 10e but pour Gallagher, soit le même total que durant toute la saison 2016-2017, en 64 rencontres.

Cette fois, aucune chance pour Bobrovsky

Après huit minutes dix secondes de jeu, les hommes de Claude Julien ne comptaient que deux tirs en direction de Sergei Bobrovsky... mais ils frappaient pour 1000! Cette fois, Bobrovsky n’a rien pu faire face à la puissante frappe de Jonathan Drouin, dont le boulet s’est logé dans la partie supérieure gauche, seulement sept secondes après le début d’une pénalité mineure à David Savard pour avoir retenu Phillip Danault. Jeff Petry et Alex Galchenyuk ont préparé le quatrième but de Drouin, et son premier en avantage numérique depuis le 30 mars 2017.

Price se dresse avec brio

Aidés par trois punitions mineures au Canadien en première moitié de la période médiane, les Blue Jackets ont pris le contrôle du jeu et ont eu droit à plusieurs bonnes chances de marquer. Le hic, c’est que jusque-là Carey Price était en pleine possession de ses moyens. Pendant la deuxième pénalité, infligée à Jonathan Drouin, Price a frustré l’attaquant recrue Pierre-Luc Dubois, posté à l’embouchure du filet. Par la suite, alors que Byron Froese se trouvait au cachot, le gardien du Canadien a eu droit aux cris «Carey, Carey» lorsqu’il a réalisé deux arrêts coup sur coup à l’endroit de Boone Jenner. Quelques secondes plus tard, Price a étiré la jambière gauche pour stopper un tir à ras la glace du défenseur Zach Werenski.

Dubois saute sur un retour

Pierre-Luc Dubois a sauté sur une rondelle libre à l’embouchure du filet pour marquer son quatrième but de la saison.

Sur leur 17e tir en deuxième période, avec un peu moins de quatre minutes à jouer, les Blue Jackets ont finalement résolu l’énigme que représentait Carey Price. L’honneur est allé au Québécois Pierre-Luc Dubois, qui a sauté sur une rondelle libre à l’embouchure du filet pour la loger dans la partie supérieure, après une incursion de Josh Anderson. Ce but de Dubois, son quatrième de la saison, est venu interrompre une période de quelque 115 minutes durant laquelle Price s’était montré invincible, soit depuis la 34e seconde du troisième vingt, le 2 novembre face au Wild du Minnesota. Claude Julien a bien tenté de prolonger cette séquence en demandant une consultation vidéo, invoquant une obstruction à l’endroit de Price qui avait perdu son bâton sur le jeu, mais le but a été accordé.

Shaw marque l’histoire

 Andrew Shaw a marqué le 12 000e but dans l’histoire du Canadien.

Malgré une fin de période plutôt agitée, le Canadien a réussi à protéger son avance et a scellé la victoire grâce à un but d’Andrew Shaw dans un filet désert, avec moins de deux minutes à disputer au match. Un but qui restera gravé dans les annales de l’histoire du Tricolore. Shaw a en effet marqué le 12 000e but dans l’histoire du Bleu-blanc-rouge à domicile. Max Pacioretty a par ailleurs freiné à six sa séquence de matchs sans point en obtenant une mention d’assistance à l’amorce de la séquence.