Mélodie Collard a gagné ses sept premiers matches d’un tournoi de grade A au Mexique avant de s’incliner pour la première fois en double à l’étape de la demi-finale vendredi soir. Elle va disputer la demi-finale en simple samedi.

Collard avance au Mexique

Mélodie Collard a placé la barre très haute au début de sa saison de tennis junior.

La Gatinoise âgée de 16 ans vise un titre dans un tournoi du Grand Chelem. À Mérida, au Mexique, où elle lance sa saison 2020 dans un des six tournois de l’ITF junior de grade A (le premier niveau sous les tournois du Grand Chelem), elle connaît un parcours sans faute en simple. Après la journée de jeudi, elle était même la seule survivante dans les tableaux du simple et du double. En simple, elles étaient 64 au départ. Elles ne sont plus que quatre à l’étape des demi-finales. En double, Collard et sa partenaire portoricaine Lauren Anzalotta Kynoch ont vu leur parcours prendre fin en demi-finale vendredi soir.

Elles ont été éliminées 6-0 et 6-4 par les favorites du tournoi, les Américaines Savannah Broadus et Robin Montgomery. «Elles étaient plus puissantes que Mélo et Lauren. Elles avaient pris les devants 6-0 et 2-0 dans ce match. Elles méritaient la victoire», a indiqué l’entraîneur de Collard, Mathieu Toupin.

En simple, la Gatinoise a signé une victoire expéditive de 6-0, 6-1 contre une Mexicaine au premier tour. Elle a ensuite vaincu l’Américaine Hina Inoue 6-2 et 6-3 au deuxième tour avant d’éliminer la Française Aubane Droguet, sixième favorite, en deux manches de 6-3 et 6-2. Vendredi, en quarts de finale, elle a disposé de l’Américaine Charlotte Chavatipon 7-5 et 6-2. La Gatinoise n’a toujours pas perdu une manche en simple et va rencontrer l’Équatorienne Mell Reasco Gonzalez en demi-finale.

Celle-ci a disputé plusieurs matches serrés cette semaine. Trois fois, elle a eu besoin de trois manches pour passer au tour suivant. Septième tête de série, Reasco Gonzalez occupe le 32e rang mondial. Collard est actuellement 33e au monde.

«Mélo a gagné de gros matches. Elle a trouvé des solutions comme pas une, mais elle commence à montrer des signes de fatigue. C’est une longue semaine. Au moins, elle va affronter une fille qui a joué de longs matches en demi-finale», a ajouté Toupin.

Dans ce tournoi sur terre battue où la Canadienne Bianca Andreescu a déjà été finaliste en 2015, Mélodie Collard est en train de sécuriser sa position au classement mondial, car elle doit défendre ses points acquis l’an dernier dans sa finale au Costa Rica, un tournoi légèrement inférieur où elle avait amassé 170 points en simple. Sa place en demi-finale va l’assurer de 185 points et son carré d’as en double va lui ajouter 35 points.