Dave Ainsley
Le Quotidien
Dave Ainsley
Après une saison de 8-8, les Cowboys de Dallas n’ont qu’une seule victoire en trois matchs.
Après une saison de 8-8, les Cowboys de Dallas n’ont qu’une seule victoire en trois matchs.

Une division surestimée

Bon an, mal an, la division Est de la conférence Nationale de la NFL attire l’attention, trop diront certains. Depuis deux saisons, ça fait beaucoup de bruit pour bien peu de résultats.

Après trois matchs, trois défaites, les Giants de New York affichent un différentiel de -41. Malgré tout, ils ne sont qu’à une victoire de la tête de la division, détenue conjointement par les Cowboys de Dallas et l’équipe de football de Washington. Les Eagles de Philadelphie ont quant à eux une nulle – oui, oui – acquise dimanche dernier face aux Bengals de Cincinnati, qui ne sont pas tout à fait les Chiefs de Kansas City. Avec tout ça, les quatre équipes ont donc un dossier combiné de 2-9-1.

L’année dernière, les Eagles ont remporté la division et se sont qualifiés pour les séries avec un dossier de 9-7, avant de s’incliner au premier tour, suivis des Cowboys à 8-8. Quand on combine les fiches depuis le début de la saison 2019, on se retrouve donc avec 26 victoires, 49 défaites et une nulle. A-Y-O-Y-E ! Le pire, c’est que la moitié de ces victoires ont été acquises à l’intérieur de la division. Quand on enlève ces matchs intradivision, le dossier global passe à 13-36-1. Treize victoires en 50 matchs, soi 26 % de taux de réussite, c’est assez pathétique. Les quatre équipes font également des revirements à la tonne, se retrouvant toutes dans le top-5 à ce chapitre dans la conférence Nationale. 

Avant le début de chaque saison, les Cowboys de Dallas font beaucoup jaser. Après le repêchage et la sélection de CeeDee Lamb en première ronde, les observateurs plaçaient « l’équipe de l’Amérique » comme favoris de la conférence Nationale. Jusqu’à maintenant, c’est très peu convaincant. Ils doivent leur seule victoire à un effondrement historique des Falcons d’Atlanta. Oui, les Rams et les Seahawks ont de bonnes équipes et les Cowboys étaient dans le coup, mais la NFL est une ligue de résultats et non de victoires morales. On dirait que c’est toujours la même rengaine avec eux. Le calendrier de l’équipe est très favorable pour les deux prochains mois. Ils n’ont donc pas d’excuses.

Le quart-arrière des Eagles, Carson Wentz, est très erratique depuis le début de la saison.

Du côté des Eagles, ce qui se passe présentement avec le quart-arrière Carson Wentz est très inquiétant. Il n’a lancé que trois passes de touché, mais six interceptions, et se retrouve dans le bas du classement dans pratiquement toutes les catégories. Le pire, c’est qu’il prend de très mauvaises décisions avec le ballon. C’est très inquiétant dans son cas et on pourrait peut-être voir plus rapidement que prévu dans la mêlée Jalen Hurts, deuxième choix de l’équipe au dernier repêchage. L’entraîneur-chef Doug Pederson lui a envoyé un vote de confiance en début de semaine, mais ça ne pourra pas durer encore bien longtemps, d’autant plus que les Eagles ont maintenant rendez-vous coup sur coup avec les 49ers de San Francisco, les Steelers de Pittsburgh et les Ravens de Baltimore. Ça pourrait devenir laid assez rapidement.

EN HAUSSE

Chiefs de Kansas City

Ils ont passé un véritable K.-O. aux Ravens de Baltimore devant un auditoire national lors du match du lundi soir. Quand ça clique offensivement, c’est impressionnant. Après tout, ce sont eux les champions en titre !

Patrick Mahomes s’est amusé face aux Ravens lundi soir.

Packers de Green Bay

Ils ont maintenant marqué 122 points, le plus haut total de la NFL. Face aux Saints, le quart-arrière Aaron Rodgers a fait un travail colossal sans sa cible favorite, Davante Adams.

Les Packers de Green Bay sont toujours parfaits.

Patriots de la Nouvelle-Angleterre

La recette est éprouvée avec peu d’erreurs, un jeu au sol bien implanté et de gros jeux à des moments opportuns. Il faut les prendre au sérieux malgré le départ de Tom Brady.

Cam Newton connaît un très bon départ avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

EN BAISSE

Saints de la Nouvelle-Orléans

Ils n’ont qu’une seule défaite et Drew Brees a vraiment l’air d’un quart-arrière de 41 ans. C’est toutefois l’indiscipline qui fait mal dans leur cas avec 341 verges perdues en trois matchs, un sommet dans la NFL.

Le quart-arrière des Saints, Drew Brees, montre des signes inquiétants de ralentissement.

Cardinals de l’Arizona

Est-ce que la défaite face aux Lions n’est qu’un accident de parcours ou signe d’un problème plus important ? Le quart-arrière Kyler Murray est spectaculaire, mais il doit respecter ses limites.

Le quart-arrière des Cards, Kyler Murray, a connu un premier match de trois interceptions face aux Lions de Detroit.

Le calendrier de la NFL

Avec le duel entre les Titans et les Steelers remis, après une éclosion de COVID-19 chez les Titans, le calendrier de la NFL devient complexe à gérer, surtout que les semaines de congé des deux clubs ne concordent pas.

MATCH DE LA SEMAINE

Vikings (0-3) -Texans (0-3), dimanche 13 h

À première vue, ce duel semble sans intérêt, mais les deux clubs qui ont remporté un match de séries l’an dernier ont perdu face à d’excellentes équipes qui montrent un dossier combiné de 16-2...

PRÉDICTIONS DE LA SEMAINE

Arizona Caroline
Indianapolis Chicago
Jacksonville Cincinnati
Cleveland Dallas
Nouvelle-Orléans Detroit
Minnesota Houston
Seattle Miami
LA Chargers Tampa Bay
Baltimore Washington
NY Giants LA Rams
Nouvelle-Angleterre Kansas City
Buffalo Las Vegas
Philadelphie San Francisco
Atlanta Green Bay
Semaine dernière
9-5-1 (64 %)
Total : 33-12-1 (73 %)