L'Auberge et Club de golf Héritage, à Notre-Dame-de-la-Paix dans la Petite-Nation.

Changement de direction au club de golf Héritage

Mis en vente il y a six mois, voilà que l'Auberge et club de golf Héritage, à Notre-Dame-de-la-Paix, change le visage de sa direction générale, selon ce qu'a appris LeDroit.
L'entreprise a décidé il y a quelques semaines de ne pas renouveler le contrat du directeur général Ron Téoli, qui était en poste depuis 12 ans. La direction n'a pas retourné les nombreux appels du Droit effectués depuis les derniers jours.
Selon nos informations, la décision émanant du conseil d'administration résulterait d'une volonté de développer davantage le volet hôtellerie des lieux qui ne sont accessibles que sur une base saisonnière. Le complexe adjacent au terrain de golf compte 34 chambres. Le nouveau gestionnaire embauché serait un ancien directeur général du réseau Fairmont.
Rappelons que l'Auberge et club de golf Héritage se retrouve sur le marché depuis juillet 2013 au coût de 5 750 000 $. L'entreprise est d'ailleurs toujours à vendre, assure la courtière responsable du dossier chez Sotheby's International Realty Canada, Rachelle Demers.
Cette dernière refuse cependant de donner des détails sur des offres quelconques qui auraient été déposées. « Nous avons des visiteurs et des acheteurs, mais c'est tout ce que je peux vous dire pour l'instant », dit-elle.
Mme Demers soutient que la vente du Domaine Kenauk, à Notre-Dame-de-Bonsecours, à la fin décembre, pourrait insuffler un souffle positif au dossier. « On espère que ça pourra aider. Des ventes commerciales comme celle d'Héritage, ça ne se fait pas en un an. Ce n'est pas comme vendre un condo à 200 000 $. Comme c'est saisonnier, ça prend quelqu'un qui a beaucoup de comptant à mettre. »
Construit en 1993 par Elijah Jones, le terrain de golf a été cédé en héritage à sa famille lors du décès de ce dernier. L'Américain Michael Jones est toujours le propriétaire actuel du site.