Sans être à son mieux, Jared Mortensen a lancé cinq manches sans accorder de point avant que Michael Suchy mette fin à sa soirée de travail en sixième manche après un long circuit de trois points.

Une erreur favorise les Champions contre les Aigles [PHOTOS]

Pour un quatrième match de suite, les lanceurs partants des Champions d’Ottawa ont blanchi leurs adversaires pendant les cinq premières manches de jeu.

Le problème, c’est que pour la troisième fois durant cette séquence, la troupe de Sébastien Boucher se dirigeait vers une défaite vendredi soir au parc RCGT. C’était 4-2 pour les Aigles de Trois-Rivières en huitième manche quand une longue claque de deux points de Vinny Guglietti a égalé la marque 4-4, mais après deux retraits, le lanceur Cortland Cox a saisi un roulant de routine.

C’était un retrait automatique. Il avait tout son temps pour retirer Andy Mochahbee, mais son relais erratique au premier but a forcé Brosher Brandon à retirer son pied du coussin. Même s’il semblait avoir retouché le but à temps, Mochahbee a été déclaré sauf pendant que Steve Brown, posté au troisième but, est venu croiser le marbre pour inscrire le point qui allait s’avérer celui de la victoire de 5-4 des Champions.

Les Aigles de Trois-Rivières se dirigeaient vers la victoire, vendredi au parc RCGT. Dans la confusion, ils se sont finalement inclinés devant les Champions d'Ottawa.

Pour les Aigles (4-10), il s’agit d’un huitième revers consécutif. Le gérant T.J. Stanton avait l’impression de s’être fait voler le match par les officiels parce qu’un enchaînement de jeux bizarres est venu couper court à son momentum en sixième manche. En résumé, les Champions (6-8) ont commis deux erreurs sur le même jeu. Pour démêler tout ça, l’officiel du marbre a demandé à Taylor Brennan de quitter le premier pour se diriger vers le troisième but.

Brennan a écouté les directives, mais il n’est pas passé par le deuxième but. En voyant cela, Sébastien Boucher a demandé à son lanceur Andrew Cooper d’envoyer la balle au deuxième but. Quand les locaux ont touché le coussin, Brennan a été déclaré retiré !

Les Aigles venaient de marquer leur quatrième point. Ils allaient avoir un coureur au troisième but avec un seul retrait. Au lieu de tout ça, ils se sont retrouvés avec personne sur les buts et deux retraits.

« C’est très frustrant. Nous avions la possibilité d’ajouter à notre avance. C’était un moment important. Quand un arbitre vous ordonne de vous rendre à un coussin, vous le faites sans vous préoccuper de faire le tour du terrain... Les arbitres ont eu de la difficulté toute la soirée. Ils étaient partout sur la carte. Les deux clubs ont subi leurs décisions. Il faut faire avec et passer à autre chose », a expliqué T.J. Stanton.

Sébastien Boucher a aussi trouvé que le point tournant du match avait été l’appel controversé de la septième manche.

Point tournant

« Jared Lemieux (son adjoint) me disait de porter appel sur le jeu et d’envoyer la balle au deuxième but. Il me disait qu’il était certain de son coup parce qu’il l’avait lu le livre des règlements la veille ! Je n’ai jamais vécu pareil scénario de ma carrière. Ce jeu a mis de l’énergie sur notre banc. Ça nous a permis de renverser la vapeur dans la manche suivante. Nous avons aussi compté le point gagnant sur une erreur du lanceur. Andy (Mocahbee) n’a pas de demi-mesure. Même s’il devait être retiré facilement, il a couru de toutes ses forces. Sa fougue nous a fait gagner. »

Les 1511 spectateurs ont apprécié cette fin de match inusitée tout en huant les officiels pendant une bonne partie de la soirée. En plus du circuit de Guglietti, ils ont aussi vu Michael Suchy catapulter une balle sur le chemin Coventry. Une claque de trois points qui avait mis les Aigles en avance 3-1 en sixième manche.

Les deux clubs reprennent l’action samedi soir au parc RCGT.