Sébastien Boucher compte utiliser le Vénézuélien Eduard Pinto comme premier frappeur : «Il fait bien jusqu’à maintenant.»

Pinto pourrait être utilisé comme premier frappeur

Sébastien Boucher pense que ses Champions d’Ottawa vont être en voiture avec Eduard Pinto comme premier frappeur.

Le nouveau gérant du club de la Can-Am de la capitale nationale aime ce qu’il voit de cet ancien espoir des Blue Jays de Toronto, qui a remporté un championnat l’an dernier avec leur club école de niveau AA du New Hampshire, formation ayant compté dans ses rangs pendant une partie de l’année un certain Vladimir Guerrero Jr.

« Il est un bon frappeur qui fait contact et envoie la balle à tous les champs, et il est un coureur rapide. Il fait bien jusqu’à maintenant au camp et je pense bien qu’on va commencer avec lui comme premier frappeur », a confié Boucher lundi en parlant de Pinto, un voltigeur qui lance et frappe de la gauche.

Les Champions poursuivent leurs préparatifs cette semaine en vue du lancement de leur saison régulière avec des parties hors-concours mardi à Trois-Rivières et mercredi alors que ces mêmes Aigles leur rendront visite au parc RCGT.

Pinto s’est rapporté à Boucher au début du camp, mais il s’en est fallu de peu pour qu’il ne soit pas en mesure de prendre son vol en partance de son Venezuela natal, qui vit une crise politique depuis l’élection contestée du nouveau président Nicolás Maduro.

Son vol vers Montréal, via Panama, a été retardé à quelques reprises, et lorsqu’il a finalement pu se rendre à l’aéroport de Caracas, des manifestants ont lancé des roches sur sa voiture, brisant son pare-brise. « Ce n’est pas plaisant ce qui se passe dans mon pays. J’ai eu de la difficulté à me rendre à l’aéroport. Les gens ne sont pas contents de ce qui se passe, l’armée s’en est mêlée et ça va un peu mieux maintenant, a-t-il relaté au Droit. Je suis inquiet pour toute ma famille qui est là-bas, je leur parle tous les jours. »

Pinto n’est âgé que de 24 ans, mais il a déjà passé sept saisons dans le baseball professionnel organisé, d’abord avec les Rangers du Texas, puis avec les Blue Jays qui l’ont acquis dans un échange en 2017.

« Je ne connais pas la ligue (Can-Am) du tout, mais j’espère qu’en venant ici, je pourrai retourner éventuellement dans le baseball organisé », souligne-t-il, lui qui a frappé pour une moyenne de ,276 la saison dernière, partagée entre Dunedin (A fort) et New Hampshire (AA). De son séjour avec cette dernière équipe, qui a remporté le titre de la Ligue Eastern, il dit avoir apprécié de jouer avec les Guerrero, Bo Bichette et Cavan Biggio. « On avait de bons lanceurs, de bons frappeurs et une bonne défensive, et en plus, on se tenait bien ensemble », souligne-t-il.

Aumont pour commencer

L’évidence même a été confirmée par les Champions lundi, c’est bel et bien le Gatinois Phillippe Aumont qui sera leur partant pour le match inaugural de la saison 2019, vendredi contre les Jackals du New Jersey. 

« C’est une décision que Sébastien a prise, ce n’est pas moi qui allais le faire, a confié Aumont, qui est aussi l’instructeur des lanceurs du club. C’est toujours un honneur de partir le premier match. C’est plus spécial qu’on est à la maison, dans mon patelin, et il va y avoir plusieurs parents et amis qui vont être là. En même temps, c’est un défi d’aller chercher un bon premier départ et d’essayer d’obtenir la première victoire de Sébastien (comme gérant). »

Aumont n’a pas obtenu un départ inaugural d’une saison depuis 2008, quand il a fait ses premiers pas dans l’organisation des Mariners de Seattle, au Wisconsin. Les Champions ont aussi annoncé le retour du partant Jordan Kurokawa, lanceur par excellence de la Can-Am l’an dernier. Il se rapportera au club ce week-end, mais il ne lancera pas avant un bout de temps. Il se remet d’une légère blessure à une épaule.