Grâce au double frappé par David Salgueiro, Connor Panas (29) a été poussé au marbre.

Ottawa 4/Québec 3: les espoirs diminuent

Les espoirs des Capitales de faire les séries ont encore diminué mardi soir. Ceux des Champions, leurs rivaux au Stade municipal, sont demeurés bien vivants. En avant grâce à une poussée de quatre points en quatrième, les hommes de Sébastien Boucher ont résisté à une poussée tardive des Caps et c’est au pointage de 4 à 3 qu’ils ont vaincu la formation québécoise devant 3472 amateurs.

Les Boulders ayant divisé les honneurs du programme double qu’ils disputaient aux Jackals, les Capitales ont glissé à six matchs de Rockland et du quatrième échelon du classement de la Can-Am.

«Au moins ce fut un bon match de baseball, a commenté le gérant Patrick Scalabrini. On est à un moment où l’on veut que les gars donnent un effort maximal. On joue les dernières rencontres en espérant aller chercher des victoires. Malheureusement, on a manqué de temps et de jus un petit peu à la fin. Mais je suis satisfait. On a emmené le point gagnant au bâton.

«On était en arrière 4 à 0 tôt dans le match et finalement, ça aurait pu aller d’un bord comme de l’autre. Les gars sont revenus, ils se sont battus. Je suis content de ce côté là au moins.»

Le gérant n’a pas caché qu’en début de match, les siens avaient manqué encore une fois d’opportunisme en laissant des coureurs en position de compter. «C’est un peu l’histoire de notre saison. Mais on dirait que le lanceur de l’autre côté [Jared Mortensen] nous tenait. Il a bien fait ça. On n’était pas à l’aise. Alors on embarqué une couple de gars sur les buts mais sans plus. Ce n’est qu’en fin de match qu’on a été réussi à générer un peu plus d’attaque contre lui.»

«On était en arrière 4 à 0 tôt dans le match et finalement, ça aurait pu aller d’un bord comme de l’autre. Les gars sont revenus, ils se sont battus. Je suis content de ce côté-là au moins.»

Patrick Scalabrini

De son côté, le gérant Sébastien Boucher rayonnait à la suite de la victoire acquise par le siens. «C’est sûr qu’aujourd’hui [hier] c’était un gros match. Les Capitales ont pris du momentum à compter de la septième et la foule était avec eux de sorte que ce furent des moments difficiles. Mais quand nos lanceurs sont capables de faire face à l’épreuve et de maintenir l’avance de l’équipe, ça nous donne de bonnes chances de l’emporter.»

Le match

Le partant Karl Gélinas a connu un départ solide même si les Champions ont placé des coureurs sur les buts à chacune de leurs trois premières présences au bâton, dont deux se sont rendus au deuxième but. Mais le vétéran lanceur est demeuré en contrôle et il a mis fin à la menace.

Les Capitales ont connu leur meilleure occasion de briser la glace en troisième. Avec Yordan Manduley au deuxième, T.J. White a frappé une balle loin dans la gauche mais le voltigeur Connor Panas a capté le coup à la piste d’avertissement.

Le partant des Capitales s’est de nouveau compliqué la vie en quatrième. Et cette fois, il en a payé le prix. Avec Michael Bacca et Brian Portelli sur les sentiers, le droitier a donné un long circuit à Larry Balkwill. C’était 3 à 0 pour Ottawa. Les visiteurs ont ensuite ajouté un autre point sur des doubles consécutifs de Nick Detringo et Malik Collymore.

Questionné si avec une avance de 4 à 0, ses hommes avaient peut-être un peu pris la victoire pour acquise, Boucher a expliqué que le lanceur Karl Gélinas s’était calmé après la quatrième ce qui lui avait permis de retrouver sa forme.

«À partir de là, il a été capable de se débrouiller pas mal bien. Par la suite, les releveurs sont venus et ils nous ont empêchés d’augmenter notre avance. Je pense que ce fut un bon match des deux côtés.»

Les locaux ont brisé la glace en fin de septième. Avec Panas et Zach Wilson sur les buts, David Salgueiro a frappé un double qui a poussé Panas au marbre. Ce coup sûr a chassé du match Jared Mortensen, le partant des Champions. Par la suite, le frappeur suppléant Brandon Fisher a frappé un ballon sacrifice qui a porté la marque 4 à 2. En huitième, les Capitales ont ajouté un point grâce à un simple de Jhalan Jackson qui a fait compter Stayler Hernandez. En neuvième, les locaux ont placé deux coureurs sur les sentiers mais ils ont été incapables d’en profiter.

***

Un mois plus tard

La rencontre de mardi était la première en un mois entre les Capitales et les Champions. Le dernier match entre les deux équipes, joué le 21 juillet, s’était terminé par une bagarre générale. David Salgueiro avait d’abord nargué le banc des Champions après avoir frappé un triple ayant créé l’égalité 4 à 4 en fin de 11e manche. Eduard Pinto était parti à ses trousses et l’avait frappé d’un solide coup de poing à la suite duquel le joueur des Caps était tombé au sol. Les deux abris s’étaient vidés dans le temps de le dire. L’affrontement avait finalement pu prendre fin une fois le calme revenu mais sans la présence de quatre joueurs ayant été expulsés, soit Salgueiro et Lachlan Fontaine, chez les Capitales, ainsi que Pinto et Jordan Caillouet chez les Champions. Les quatre athlètes avaient ensuite subi les foudres des autorités de la Ligue Can-Am, Salgueiro, Fontaine et Glorius étant suspendus pour trois matchs et Pinto pour 10.

Le temps presse

Le temps presse pour les Capitales. Avant l’affrontement d’hier, ils étaient à 5,5 matchs des Boulders de Rockland et d’une participation aux séries et il ne leur restait que 13 rencontres à disputer en saison régulière dont sept face aux Champions d’Ottawa, qui devancent les Québécois par un match au classement et donc, qui bataillent aussi pour une place dans les séries d’après-saison de la Ligue Can-Am. De leur côté, les Boulders avaient encore 14 rencontres à leur calendrier. 

En bref

Philippe Aumont, des Champions, a été le lanceur par excellence de la Ligue Can-Am de la dernière semaine. Le lanceur québécois s’est signalé en établissant une nouvelle marque pour les retraits au bâton en une saison dans la Ligue Can-Am, soit 131, dans une victoire de 15 à 0 des siens aux dépens du New Jersey. L’ancienne marque de 130 appartenait à John Kelly, record qu’il avait établi 2007 alors qu’il avait porté les couleurs du Rox de Brockton et des Jackals.... 

Karl Gélinas en était, mardi, à son troisième départ face aux Champions en 2019. Il présenté une moyenne de points mérités de 3,00 face à l’équipe de la capitale fédérale.... 

L’affrontement d’hier était le 13e cette saison entre les Capitales et les Champions. Québec avait gagné huit des 12 premiers duels.