Sébastien Boucher

Les «vrais» Champions se montrent

Les Champions d’Ottawa ont profité de quelques heures de congé, au retour de leur premier voyage de la saison au Québec.

Quelques heures de répit, ça se prend bien. Surtout après avoir gagné deux séries d’affilée.

Les Champions, en fait, ont remporté leurs trois dernières séries. Toujours en attente de leur premier balayage, ils ont remporté six matches sur neuf.

« L’équipe commence à montrer son vrai visage. Elle ressemble à la formation que je voyais, quand j’ai embauché les joueurs durant la saison morte », commente Sébastien Boucher.

Le jeune gérant, lui, n’a pas profité de la journée de congé. Il a un nouveau séjour à domicile à préparer.

Les Capitales de Québec seront de passage au parc RCGT pour trois jours, à compter de mardi. Quand ils quitteront, l’équipe nationale cubaine va s’installer dans le vestiaire des visiteurs, pour le week-end de la fête des Pères.

« Ça va vraiment bien depuis une dizaine de jours parce que l’attaque a vraiment commencé à prendre charge », commente Boucher.

Au cœur des succès de l’attaque, on retrouve deux vétérans. Jiandido Tromp et Steve Brown, qui frappent habituellement au troisième ainsi qu’au quatrième rang, ont frappé 21 coups sûrs – en 51 présences au marbre – au cours des sept derniers jours.

Ils ont aussi soutiré 16 buts sur balles aux lanceurs adverses. Ils ont chacun frappé un coup de circuit. Ils ont produit 16 des 39 points marqués par leur équipe.

« Ces deux gars ont été constants depuis le début de la saison, commente Boucher. Tromp va chercher ses deux coups sûrs, presque chaque jour. Brown fait presque pareil. Ils sont capables de nous supporter. »

Ils ne sont pas seuls. « Beaucoup de gars qui ont commencé la saison un peu plus lentement commencent à se reprendre », ajoute le gérant.

Il cite au passage Eduard Pinto. Le premier frappeur a conservé une moyenne de ,333 durant le dernier voyage.

« Il était à l’origine de presque toutes nos charges. »

« Il y a Gonzalez, aussi. Dans la série contre les Aigles de Trois-Rivières, je pense qu’il a été retiré à seulement trois reprises. »

Receveur suspendu

Un autre membre important de l’attaque a été relégué à un rôle de spectateur, en Mauricie. Le receveur recrue Andy Mochabee a écopé d’une suspension de trois matches parce qu’il a bousculé un officiel.

« Un arbitre a déclaré qu’un joueur de Québec était sauf en glissant au marbre, mais c’était impossible. Andy le bloquait complètement. »

Mochabee reviendra au jeu mardi.