Daniel Bick a réduit l'écart à 3-2 avec une claque de deux points en fin de cinquième manche.

Les Champions toujours en vie

Ils avaient le dos au mur, mais une huitième manche de cinq points a permis aux Champions d'Ottawa de revenir dans la course aux séries éliminatoires de la Ligue Can-Am grâce à une victoire de 7-5 contre les Miners de Sussex dimanche après-midi.
Les 3090 spectateurs qui avaient pris place dans les gradins du parc RCGT ont vu leurs favoris profiter d'une erreur du joueur d'arrêt-court des Miners pour ouvrir la voie à cette huitième manche décisive où les locaux ont effacé un déficit de 2-5 pour prendre les devants 7-5.
«Ce fut une grosse manche. Nous avons eu de l'aide d'une erreur, mais Matt Helms et Gustavo Pierre ont suivi avec de gros coups sûrs pour nous permettre de revenir dans le match. C'était un match sans lendemain pour nous. Si nous perdions ce match aujourd'hui, nous étions vraiment dans le pétrin», a indiqué l'entraîneur-chef des Champions, Hal Lanier.
Sa troupe poursuit les Miners (41-49) pour l'obtention du quatrième rang de la Ligue Can-Am. La victoire a permis aux Champions (39-52) de se rapprocher à deux matches et demi de cette dernière place qui donne accès aux séries. Sans leur remontée tardive, les Ottaviens se seraient trouvé à quatre matches et demi des Miners avec une semaine à faire à la saison régulière.
Hal Lanier et ses troupiers se dirigeront maintenant à Trois-Rivières où ils entreprendront une série de quatre matches contre l'équipe de dernière place de la ligue pendant que les Miners s'en vont à Québec pour se mesurer aux Capitales qui luttent pour le premier rang.
«Nous allons prendre les matches un à la fois et nous allons essayer de nous aider en les gagnant. Avec deux matches et demi de retard, il y a encore de l'espoir», a ajouté Lanier.
Pour remporter ce match, les locaux avaient envoyé leur as de la rotation des partants au monticule, mais Austin Chrismon n'a pas été en mesure de franchir la cinquième manche. Il a donné la balle à la recrue Bobby St. Pierre avec deux retraits en cinquième manche. Le releveur canadien a fait ses débuts avec les Champions en accordant un simple qui a donné une priorité de 4-0 aux visiteurs, mais St. Pierre s'est ressaisi par la suite en donnant un seul point en trois manches de travail.
Entre-temps, Daniel Bick avait réduit l'écart à 3-2 avec une claque de deux points en fin de cinquième manche.
Hal Lanier a démontré qu'il avait des nerfs d'acier en confiant la balle à Andrew Camiolo avec deux retraits en huitième manche, mais à sa première présence dans l'uniforme du club, la recrue n'a pas été capable de terminer la manche qui a vu les Miners prendre l'avance 5-2.
Les Champions ont toutefois profité d'une huitième manche prolifique pour renverser la vapeur. Matt Helms et Gustavo Pierre ont notamment soutiré des coups sûrs pour vider les sentiers.
En neuvième manche, les visiteurs ont rempli les buts, surtout en raison d'une erreur coûteuse du nouveau venu Sebastian Diaz, mais Garrett Cortright (2-2) a forcé le dernier frappeur des Miners à frapper un faible roulant qui a mis fin à ce duel palpitant.