Les Champions se sont inclinés face aux Capitales devant 1511 partisans aux parc RCGT.

Les Champions échappent le match en 10e manche

Les Champions d’Ottawa ont réussi à refroidir les ardeurs du frappeur par excellence de la dernière semaine dans la Ligue Can-Am, T.J. White.

Le frappeur de puissance des Capitales de Québec a été blanchi en cinq présences au bâton, lui qui avait fait mal au club de la capitale jeudi dernier à Québec en frappant deux circuits à leurs dépens. Il a en plus commis deux erreurs à son poste de troisième but en fin de neuvième manche, ce qui a permis aux locaux de combler un déficit de trois points et créer l’égalité 6-6.

Les bourdes de White, qui avait en plus frappé dans un double-jeu avec les buts remplis en début de neuvième reprise, ont compliqué la vie des Capitales, mais ils ont quand même trouvé le moyen d’arracher un gain de 8-6 devant 1511 amateurs au parc RCGT lors du premier match de cette série de trois, l’avant-dernière de la misérable saison de la troupe du gérant Hal Lanier.

Un double productif de Zach Wilson a brisé l’égalité en début de 10e manche et il est ensuite venu croiser le marbre sur le simple à l’avant-champ du premier frappeur Yordan Manduley, qui produisait son troisième point du match avec son quatrième coup sûr. Il a aussi compté deux fois lui-même.

Frappant devant White, Kalian Sams a aussi contribué grandement à l’attaque québécoise avec trois points produits, dont deux dès la première manche avec un simple opportun. Il a ajouté un double productif en cinquième manche.

« C’est encourageant de voir ça parce que ça a été un de nos problèmes cette saison, on n’a pas été très dangereux offensivement. Là, on s’élance mieux, c’est plus un effort collectif, quoique Manduley est notre “MVP” depuis un bout de temps, quatre gros coups sûrs aujourd’hui alors qu’il se fait une fierté d’essayer de finir premier pour la moyenne au bâton dans la ligue », a souligné le gérant des Capitales Patrick Scalabrini après la rencontre.

Son partant Juan Benitez a connu une bonne sortie alors qu’il n’a alloué que deux points sur six coups sûrs avant de céder la balle à sa relève. Trevor Bayless a été crédité du sabotage en raison des bévues de White, mais la victoire est allée à sa fiche à la place.

Le vétéran Karl Gélinas s’est réchauffé dans l’enclos des releveurs en début de 10e, mais ses services n’ont finalement pas été requis. Il n’a jamais lancé en relève lors d’un match de saison régulière, lui qui a 166 départs en carrière.

« Il fallait que je sois dans la m... pour utiliser Karl Gélinas en relève, a blagué Scalabrini en regardant son instructeur des lanceurs dans le coin du bureau des entraîneurs. Il revient d’une blessure à un pied et il est prêt pour un départ bientôt, mais là, on allait manquer de lanceurs. On fait des expériences avec notre enclos de releveurs et j’ai l’air fou parce que je n’ai pas utilisé mon “closer”, Bayless, en début de neuvième. Il a fallu l’utiliser finalement, ce qui fait qu’il ne lancera pas les deux prochains jours certainement. »

Le partant des Champions Edison Alvarez s’est ressaisi après avoir alloué les deux points de la première manche, mais il en a accordé trois autres lors des cinquième et sixième manche avant de prendre le chemin des douches. Québec n’a obtenu que cinq coups sûrs contre lui, mais les sept buts sur balles qu’ils lui ont soutirés n’ont évidemment pas aidé sa cause. La défaite est allée à la fiche du releveur James Jones. En attaque, Vinny Guglietti a été le meilleur des Champions avec ses deux coups sûrs en quatre présences, avec un point produit.

Le gain permet aux Capitales (55-41) de consolider leur emprise sur le deuxième rang de la Ligue Can-Am, eux qui ont quatre parties d’avance sur les Boulders de Rockland (51-45). Ces derniers ont eu raison des Aigles de Trois-Rivières 4-2 mardi soir. Sussex County a pour sa part réduit à un son chiffre magique pour s’assurer du premier rang en divisant son programme double contre le New Jersey.