Vinny Guglietti glisse sauf au deuxième coussin, en septième manche.

Les Champions battent un club mystérieux

Au retour d’un voyage difficile, les Champions d’Ottawa étaient heureux de retrouver le parc RCGT, mardi.

Ils ont célébré comme il se doit, en retrouvant le sentier de la victoire. Deux feintes illégales du lanceur et un ballon sacrifice leur ont permis de se pousser avec une victoire de 5-4 en fin de neuvième manche.

Mais qui ont-ils vaincu, au juste ?

Ils devaient, au départ, accueillir l’équipe nationale de la République dominicaine.

Les représentants des Caraïbes ne se sont jamais rendus à Ottawa. Après avoir été joliment massacrés par les trois équipes américaines de la Ligue Can-Am, ils ont décidé d’annuler leur tournée des villes canadiennes.

On a d’abord annoncé que les Stars d’Hollywood, une formation californienne, remplacerait les Dominicains.

Officiellement, les Champions ont vaincu les Stars.

Il suffisait cependant de regarder l’action d’un peu plus près pour se rendre compte qu’ils portaient l’uniforme du Stockade de Salina, une autre formation itinérante qui était de passage en ville il y a une dizaine de jours.

Un deuxième coup d’œil à nous a permis de constater que l’alignement des Stars ressemble beaucoup à celui du Stockade.

On ne sait plus trop qui représente Salina maintenant, mais un club qui porte le nom de Stockade s’est fait massacrer 14-1 par les Miners de Sussex County, mardi soir.

Les fans n’ont pas trop l’air de s’en soucier. Les 3000 personnes qui se trouvaient au stade, mardi, ont passé une bien agréable soirée.

Ils ont surtout aimé le spectacle livré par le gérant Hal Lanier. Le gérant septuagénaire s’est fait expulser, en huitième manche, pour avoir critiqué avec beaucoup d’énergie une décision de l’arbitre au marbre.

Lanier a lui-même l’air de se foutre un peu de cette situation ridicule.

« Les gens à qui j’ai parlé m’ont dit que les Dominicains n’étaient pas très bons. J’avais hâte de les affronter pour permettre à nos frappeurs de retrouver confiance. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, mais j’ai comme l’impression que nous n’aurons pas à vivre une situation similaire dans les années à venir », déclare l’homme dont l’équipe présente une fiche de 10-18.

« Il faudra trouver d’autres moyens de corriger les petites choses qui doivent être corrigées. Nous venons de subir un balayage contre les Miners. Dans cette série de trois matches, nous avons laissé 15 coureurs sur les buts. Quand on laisse 15 coureurs sur les buts en trois matches, il ne faut pas s’attendre à gagner trop souvent. »

Nouveau receveur
Lanier a trouvé un gros cogneur qui pourrait aider son équipe. Un dénommé Zak Colby se joindra aux Champions dans les prochaines heures. Ce receveur de 29 ans joue au Japon depuis plusieurs années. Dans un court séjour de 15 parties chez les Aigles de Trois-Rivières, en 2016, il a conservé une moyenne au bâton de ,397 et il a produit sept points.